logo

Leucopénie - qu'est-ce que c'est et ses causes Signes et symptômes de la leucopénie chez les enfants et les adultes

Lorsqu'il y a peu de leucocytes dans le sang, il y a une maladie dangereuse. En médecine, il est appelé leucopénie, sujette à une évolution chronique, a un caractère récurrent. Il est important de découvrir à temps les causes de la maladie progressive, sans quoi les méthodes de traitement conservateur sont impuissantes, le patient aura un résultat clinique peu enviable.

Quelle est la leucopénie

Lorsque, sous l'influence de facteurs provoquants, la composition chimique du sang est perturbée, une pathologie étendue se développe dans le corps. Si le nombre de leucocytes est insuffisant, le patient apprendra du médecin traitant ce qu'est la leucopénie. Il faut immédiatement noter qu'il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'un syndrome généralisant qui progresse en raison de la survenue d'une agranulocytose.

Leucopénie - causes

Une maladie caractéristique peut affecter à la fois les organismes adultes et les enfants, mais il a déjà été déterminé que les femmes souffrent d’un déficit en leucocytes deux fois plus souvent que les hommes. Les enfants aussi rechutent. Si les leucocytes sont abaissés pathologiquement, avant de commencer le traitement médicamenteux, il est important de clarifier l'étiologie du processus pathologique afin de détecter et d'éliminer les interactions avec des facteurs dangereux. La maladie est associée à de telles anomalies du corps:

  • la présence de tumeurs malignes, en option - cancer de l'utérus;
  • exposition prolongée à des drogues toxiques, intoxication d'une ressource organique;
  • pauvre hérédité;
  • carence aiguë en vitamine B dans la leucopénie;
  • complication après la radiothérapie;
  • processus auto-immuns du corps, en option - infection par le VIH;
  • insuffisance rénale;
  • ventilation prolongée des poumons;
  • maladies infectieuses infantiles rechute à l'âge adulte;
  • anémie aplastique.

Faible nombre de globules blancs chez les femmes

Pour déterminer la diminution de la concentration de globules blancs peut être sur le test sanguin, qui est immédiatement signalé à votre médecin. La composition chimique des leucocytes sera corrigée immédiatement après. La réception des médicaments est nécessaire. Les faibles taux de leucocytes sanguins chez les femmes prévalant plus souvent, les représentants du sexe faible appartenaient au soi-disant «groupe à risque». Idéalement, cet indicateur entre 24 et 45 ans devrait être compris entre 3 et 10 et 10 au neuvième degré. Si moins de leucocytes sont trouvés dans le corps féminin, les raisons sont les suivantes:

  • ajustement hormonal sur le fond de la ménopause;
  • utilisation à long terme de médicaments traitant l’aspirine dans la composition chimique;
  • régimes stricts, grève de la faim;
  • menstruation mensuelle;
  • stress émotionnel, stress de la vie quotidienne.

Faible taux de globules blancs chez un enfant

Auparavant, il s'agissait d'un diagnostic rare de leucopénie. À ce jour, le nombre de tableaux cliniques a rapidement augmenté. Si la leucopénie se développe - ce qu’elle est, le thérapeute local le dira. Cependant, non seulement un adulte, mais aussi un enfant peut souffrir de la maladie. Dans ce cas, la leucopénie peut avoir un caractère infectieux et non infectieux. Les raisons pour lesquelles il existe un faible niveau de globules blancs chez un enfant sont les suivantes:

augmentation de l'activité du virus de l'herpès, de la septicémie, de la fièvre paratyphoïde, de la typhoïde;

tumeurs de la moelle osseuse avec métastases;

leucémie aiguë;

croissance pathologique de la rate.

Types et degrés de leucopénie

La maladie a une modification héréditaire et acquise et, dans le premier cas, il s’agit d’une maladie congénitale. Une déficience aiguë en leucocytes caractérise des maladies aussi dangereuses que le syndrome de Gensler, la neutropénie de Kostman et le syndrome de Chediak-Higashi. La forme acquise de la maladie se caractérise par l’effet de facteurs provocants de l’environnement ou par un résultat clinique décevant avec un traitement conservateur inapproprié.

En étudiant les types et les degrés de leucopénie, il est utile de préciser qu’un tel diagnostic se présente sous forme de variété absolue et redistributive. Dans le premier cas, la concentration de leucocytes est réduite à un niveau critique de 4 000 par 1 mm carré, dans le second - les pertes infligées à la circulation systémique ne sont pas aussi globales, mais sont aussi tangibles pour l'état du patient.

Leucopénie - Symptômes et Traitement

Afin de parvenir rapidement à un rétablissement complet, il est nécessaire de faire attention aux symptômes de la leucopénie de manière opportune. Un enfant présente une diminution pathologique des leucocytes inférieure au taux autorisé de 1-2 à 10 au neuvième degré d'un litre. C'est une caractéristique de la leucopénie légère. Il vaut mieux ne pas commencer le tableau clinique, avoir recours à l'assistance d'un spécialiste en temps opportun. S'il s'agit d'une leucopénie, les symptômes et le traitement sont étroitement liés.

Leucopénie - symptômes

Le niveau de globules blancs est déterminé par le stade de la maladie caractéristique. Si la leucopénie se développe, les symptômes peuvent toucher tous les organes et systèmes internes du corps. Pendant le traitement, le médecin choisit une approche clinique afin de se conformer pleinement à l'état de santé du patient et assure rapidement une dynamique positive. En attendant, il est possible de connaître les déviations à grande échelle des leucocytes dans le sang grâce aux résultats de recherches en laboratoire. Les modifications suivantes du bien-être général deviennent des signes externes de leucopénie:

  • maladies virales et catarrhales fréquentes;
  • crises de migraine, faiblesse générale;
  • évanouissements fréquents, vertiges;
  • violation de la température, des frissons;
  • long processus de guérison des ulcères sur le corps.

Leucopénie - traitement

Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer la nature du processus pathologique, déterminer cliniquement le degré de négligence de la leucopénie. Ce n’est qu’alors que nous pourrons parler de traitement conservateur pour augmenter les leucocytes. Si le médecin a constaté que la leucopénie s'était développée dans le corps du patient, le traitement présentait les caractéristiques suivantes:

  1. Moyens pour la formation de nouvelles cellules sanguines afin d’éviter la chute dangereuse des leucocytes. Ce sont le méthyluracile, Sargrammost, Pentoxyl, qui sont des préparations orales.
  2. Les antibiotiques de la quatrième génération pour réduire l'activité de la flore pathogène, réduisent l'influence de facteurs néfastes sur l'état du système immunitaire du corps. Cette Augmentine, Amoxiclav, Unidoks Solyutab.
  3. Antihistaminiques pour réduire le risque de réaction allergique à certains ingrédients synthétiques. Il est préférable d'acheter Tavegil, Dolaren, L-Zet, Suprastin.
  4. Si vous prenez des corticostéroïdes, le niveau de leucocytes cessera de baisser, la composition chimique du sang reviendra bientôt à la normale.
  5. Les hépatoprotecteurs maintiennent la fonctionnalité du foie lorsque l'organe non apparié est exposé à une charge accrue causée par une circulation sanguine systémique altérée.
  6. Les antioxydants d'origine végétale sous forme de capsule, par exemple, le médicament à base de lycopène, sont également utiles pour la lymphocytose, la leucoplasmose et la leucocytose.

Nutrition avec leucopénie

Après le traitement de la leucopénie, il est nécessaire de maintenir l'état de santé général à un niveau acceptable et, pour ce faire, de modifier le menu du jour et d'y apporter certains ajustements. La première étape consiste à réduire la teneur en matières grasses des aliments et le nombre de calories consommées, ainsi que le nombre de repas à porter à 6 par jour. Ainsi, la nutrition pour la leucopénie comprend les produits obligatoires suivants:

  • verts pour réduire le niveau de rayonnement ionisant;
  • produits laitiers, fromages à pâte dure;
  • fruits de mer et caviar rouge pour augmenter les taux d'hémoglobine;
  • toutes sortes de chou, légumineuses;
  • viandes diététiques, par exemple, lapin, dinde.

Leucopénie chez les enfants

Pour les enfants, il est important de déterminer ce qui aurait pu réduire le nombre de globules blancs (globules blancs) et provoquer la leucopénie. Après cela, le médecin prescrit un traitement médicamenteux pour normaliser la composition des leucoplasmes. Il n’est pas exclu la prescription de remèdes populaires aux fins d’un traitement efficace, les principaux composants naturels permettant de sélectionner correctement, d’éliminer les réactions locales et allergiques sur le corps. Un jeune patient atteint de leucopénie doit isoler, éliminer les effets des radiations, traiter la muqueuse et la peau.

Leucopénie

La leucopénie est une réduction du taux de leucocytes dans la composition cellulaire totale du sang à la frontière inférieure à 1,5 × 109 / l. En cas d'absence absolue de leucocytes dans le sang, une affection appelée «agranulocytose» se développe. L'incidence de la leucopénie grave ne dépasse pas 1 cas pour 100 000 habitants et l'incidence de la leucopénie congénitale est de 1 pour 300 000 personnes. Le taux de mortalité par leucopénie de gravité variable est compris entre 4 et 40%.

Dans la structure de l'incidence prévalent la leucopénie, déclenchée par l'action de médicaments chimiothérapeutiques utilisés dans le cancer.

En plus des médicaments de chimiothérapie, un grand nombre de médicaments de divers groupes (neuroleptiques, hormones) ont une réaction indésirable sous forme de leucopénie. La moitié de la population âgée souffre donc de la forme médicamenteuse de la leucopénie. Pour les femmes, l'apparition de cette pathologie est plus caractéristique que pour les hommes.

Leucopénie provoque

La leucopénie est un syndrome polyétiologique pouvant agir à la fois comme affection primaire et comme complication d'autres maladies. Parmi les principales causes de leucopénie, il convient de noter:

- un défaut congénital dans la sphère génétique, transmis par un type autosomique récessif, par conséquent, la leucopénie congénitale peut être attribuée au groupe des maladies sporadiques;

- la leucopénie myélotoxique est provoquée par l'action de médicaments chimiothérapeutiques, qui sont utilisés non seulement pour les maladies oncohématologiques, mais également pour le processus oncologique systémique dans le corps;

- lésion tumorale directe de la moelle osseuse, organe central de la formation du sang;

- violation des processus métaboliques dans le corps, accompagnée d'un manque de vitamines du groupe B, de cuivre et d'acide folique;

- lésion infectieuse du corps (infection à cytomégalovirus, virus de la rubéole, virus d'Epstein-Barr, hépatite, SIDA);

- les médicaments utilisés en tant que thérapie pour les maladies de divers organes et systèmes (diurétiques au mercure, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antidépresseurs, antithyroïdiens et antihistaminiques);

- la polyarthrite rhumatoïde et l'insuffisance rénale, dans le traitement desquelles le Captopril et le Probénécide sont utilisés, provoquent souvent des signes de leucopénie;

- travail prolongé avec des produits chimiques (benzène, pesticides).

Il existe trois principaux mécanismes étiopathogénétiques pour l’apparition de la leucopénie: une altération de la production de leucocytes dans les organes hématopoïétiques, une défaillance de la circulation des leucocytes ou leur redistribution, et une accélération de la destruction des neutrophiles.

Normalement, les leucocytes sont localisés dans la moelle osseuse et transportés avec le sang en circulation dans tous les organes et tissus vitaux. Il existe deux types de leucocytes dans le sang: ils circulent librement dans le sang et adhèrent à la paroi du vaisseau. En moyenne, la durée de la présence de leucocytes dans le sang périphérique ne dépasse pas 8 heures, après quoi ils sont redistribués dans les tissus. Une destruction excessive des leucocytes peut être déclenchée par une exposition à des anticorps anti-leucocytes.

Sous l'influence de la chimiothérapie et des radiations sur la moelle osseuse, il se produit une violation du premier lien: les globules blancs matures ne sont pas formés en raison de la mort massive de jeunes cellules en prolifération de la moelle osseuse.

Dans les lésions infectieuses et la septicémie bactérienne, il y a une forte diminution de la fraction librement circulante en raison de l’adhésion accrue des leucocytes à la paroi vasculaire, provoquée par l’action des endotoxines. La splénomégalie et l’accumulation excessive de leucocytes dans la rate entraînent des lésions parasitaires de l’organisme. Par conséquent, le taux de leucocytes dans le sang est insuffisant.

Les formes congénitales de leucémie, comme la leucémie ou l'anémie aplasique, sont caractérisées par une violation des cellules souches principales de la moelle osseuse, à l'origine de la prolifération des leucocytes.

L'infection à VIH et le SIDA se caractérisent par un effet destructeur sur les cellules stromales de la moelle osseuse, ce qui entraîne une défaillance du système hématopoïétique et une destruction accélérée des leucocytes matures déjà existants dans le sang.

Avec l'utilisation à long terme de certains groupes de médicaments, la leucopénie est due à des effets toxiques, immunitaires et allergiques sur le corps en général et sur les organes centraux de la formation du sang en particulier.

Symptômes de leucopénie

En règle générale, la leucopénie ne se manifeste en aucune manière, c’est-à-dire qu’il n’existe aucun symptôme clinique spécifique indiquant une diminution du taux de leucocytes dans le sang et non caractéristique d’autres maladies.

Une légère diminution du taux de leucocytes peut ne pas causer de problèmes chez le patient et des symptômes d'un trouble de la santé sont observés lorsque des complications infectieuses ou bactériennes se rejoignent. En outre, la durée de la leucopénie est d'une grande importance. Ainsi, si une leucopénie de niveau 0, 1 × 109 / l est observée pendant sept jours, le risque de complication infectieuse ne dépasse pas 25%, tandis que la durée de la même leucopénie de 1,5 mois dans 100% des cas est accompagnée de maladies bactériennes ou infectieuses. complications de gravité variable.

En ce qui concerne le risque de complication infectieuse, un facteur important est la rapidité et la dynamique du développement de la leucopénie. Il existe une certaine dépendance: plus le taux de leucocytes circulant dans le sang diminue rapidement, plus le risque de complication infectieuse augmente chez le patient et, inversement, les personnes atteintes de leucopénie lente sont moins susceptibles aux complications.

L'augmentation de la température corporelle est le signe le plus important et souvent le plus important d'une maladie infectieuse sur fond de leucopénie. Il convient de noter que les personnes sous traitement hormonal ne souffrent pas de fièvre, même avec l’ajout d’un agent infectieux. Dans 50% des cas, les patients fébriles atteints de leucopénie ne parviennent pas à déterminer de manière fiable la cause et le foyer de l'infection, car dans la plupart des cas, le foyer d'infection est la flore endogène, longtemps inactive et formant des foyers infectieux de colonisation.

La cavité buccale est le foyer principal de l’infection, qui est activement colonisée par des microorganismes pathogènes atteints de leucopénie. À cet égard, en plus de la fièvre, les patients atteints de leucopénie se plaignent souvent d’ulcérations douloureuses de la muqueuse buccale, de saignements des gencives, de douleurs à la déglutition et de l’enrouement.

Séparément, nous devrions considérer les caractéristiques cliniques de l'évolution de la leucopénie, comme des manifestations de la maladie cytostatique résultant de l'exposition à des médicaments utilisés comme chimiothérapie pour le cancer. Cette maladie se caractérise par des lésions de toutes les pousses de sang et entraîne, par conséquent, une diminution du nombre de globules rouges, de leucocytes et de plaquettes, se manifestant non seulement dans la fièvre, mais également dans le syndrome hémorragique (hémorragie et hémorragie), le syndrome anémique (faiblesse, peau pâle), le syndrome entéropathie nécrotique (douleur abdominale sans localisation claire, selles molles, flatulence) et syndrome buccal (stomatite ulcéreuse nécrotique).

Malheureusement, la maladie cytostatique, dont l’une des manifestations est la leucopénie, est souvent compliquée par l’ajout non seulement de complications infectieuses, mais également de lésions septiques bactériennes du corps, entraînant souvent la mort. Les lésions septiques bactériennes entraînent une augmentation rapide des symptômes cliniques, jusqu’à l’apparition des signes de choc septique (insuffisance cardiovasculaire et respiratoire aiguë).

Si un patient présente des signes de leucopénie, le processus inflammatoire se poursuit avec certaines caractéristiques. Par exemple, le processus inflammatoire dans les tissus mous se produit avec des manifestations locales mineures (légère douleur et rougeur de la peau), mais le syndrome d'intoxication générale est assez bien exprimé.

Une des caractéristiques de la pneumonie bactérienne apparue au fond de la leucopénie est l’absence de signes radiologiques chez les patients présentant un syndrome d’intoxication grave.

Chez les patients atteints de leucopénie, l'entérocolite nécrotique se manifeste fréquemment par des manifestations intestinales mineures, mais avec le développement rapide d'une péritonite et de processus inflammatoires périanaux (paraproctite).

Sur fond de leucopénie, des symptômes de nécrose myoclostridienne apparaissent dans 10% des cas - douleur musculaire aiguë, gonflement et augmentation du volume des tissus mous, présence d'emphysème intermusculaire lors de la radiographie. La nécrose myoclostridienne a un courant rapide spontané et est rapidement compliquée par un choc septique.

La leucopénie utérine se manifeste fréquemment par une diminution du nombre de leucocytes dans le corps de la femme. Elle se manifeste par des modifications du cycle menstruel se traduisant par une augmentation du volume du flux menstruel, une irrégularité du début de la menstruation et des saignements utérins.

Degré de leucopénie

Pour évaluer la gravité de la maladie chez un patient, il existe une gradation internationale généralement admise de la leucopénie. Selon la classification de la leucopénie par gravité de sévérité de 3 sévérité.

Lorsque le degré de leucopénie est atteint, le taux de leucocytes dans le sang peut atteindre 1,5 × 109 / l et, à ce stade, le risque de complications bactériennes chez le patient est minime.

Pour le degré II de leucopénie, une diminution du contenu des leucocytes circulants dans le sang allant de 0,5 à 1,0 × 109 / l est caractéristique. Le risque d'adhésion à des complications infectieuses est d'au moins 50%.

La leucopénie de grade III, qui porte le deuxième nom «agranulocytose», se caractérise par une nette insuffisance du nombre de leucocytes dans le sang à une limite inférieure à 0,5 × 109 / l et très souvent accompagnée de complications infectieuses.

En plus de la division de la leucopénie par gravité, il existe une classification de cet état en fonction de la longueur de ses signes. Ainsi, pour la durée de la leucopénie divisée en aiguë (la durée des modifications de laboratoire ne dépasse pas trois mois) et chronique (évolution à long terme de la maladie, plus de trois mois).

La leucopénie aiguë doit être considérée comme une affection transitoire observée dans diverses maladies virales. La leucopénie chronique a des mécanismes plus complexes de formation et se divise en trois formes: choc auto-immun, congénital ou idiopathique (la cause de la leucopénie ne peut pas être déterminée), redistributive (choc hémotransfusion et type anaphylactique, dans laquelle se produisent une accumulation de leucocytes dans les tissus de l'intestin, des poumons et du foie).

Leucopénie chez les enfants

Pour les enfants, le critère d’établissement de la leucopénie est une diminution du taux de leucocytes inférieure à 4,5 × 109 / l. En règle générale, lorsque l’on parle de diminution du nombre de leucocytes chez l’enfant, un niveau plus bas de neutrophiles est impliqué.

Les maladies infectieuses sont la cause la plus courante de neutropénie chez les enfants, à savoir les oreillons, la rougeole, la rubéole, la grippe et la tuberculose. La présence de leucopénie dans une condition septique est un signe pronostique défavorable.

Au cours de l’enfance, la leucopénie est souvent une réaction indésirable à la prise de divers médicaments, notamment des médicaments antibactériens (chloromycétine, streptomycine), des antihistaminiques, des sulfamides et de l’arsenic organique.

Au cours de la période néonatale, la leucopénie est l’une des composantes de conditions pathologiques telles que l’anémie mégaloblastique, la pancytopénie et l’anémie hypoplastique de Fanconi. Les enfants atteints de gamma-globulinémie congénitale sont sujets à l'apparition de formes récurrentes de granulocytopénie.

La particularité de la leucopénie chez les enfants est le développement rapide des manifestations cliniques et l'adhérence rapide des complications infectieuses. Les formes lentes de leucopénie ne sont pratiquement pas caractéristiques de l'enfance, ce qui facilite grandement le diagnostic précoce de cet état pathologique.

Étant donné que la leucopénie isolée est très rare dans l’enfance, une attention toute particulière doit être accordée aux mesures de diagnostic permettant d’établir un diagnostic correct. Ainsi, outre le nombre standard de leucocytes dans le test sanguin général et la prise en compte de la formule leucocytaire, des méthodes de recherche supplémentaires sont présentées aux enfants atteints de leucopénie sévère associée à une anémie et une thrombocytopénie:

- test sanguin pour détecter la présence de blastes immatures;

- ponction ou trépanobiopsie de la moelle osseuse pour déterminer la pathogenèse du développement de la leucopénie (défaillance du système de leucopoïèse, accélération de la destruction des leucocytes dans le sang périphérique, ainsi que la présence de blastes);

- test sanguin pour la présence d'anticorps anti-tumoraux, facteur rhumatoïde, anticorps anti-granulocytes;

- test sanguin biochimique avec détermination d'échantillons de foie, marqueurs de l'hépatite virale, taux de vitamines du groupe B.

Séparément, il convient de mentionner la forme transitoire de leucopénie du nouveau-né, qui est une variante de la norme et qui n’a pas besoin de correction médicale.

La leucopénie transitoire survient dans la période mammaire du nourrisson et est due aux effets des anticorps maternels qui ont pénétré dans le corps de l’enfant au cours de la période prénatale. Dans cette condition, le nourrisson présente une diminution persistante du niveau de granulocytes (moins de 15%), avec la sécurité des indicateurs normaux du nombre total de leucocytes. En règle générale, cette condition disparaît d'elle-même lorsque l'enfant atteint l'âge de quatre ans.

Il existe une forme héréditaire congénitale de leucopénie, qui constitue une unité nosologique distincte appelée "maladie de Kostman". Le premier cas de cette maladie a été enregistré en 1956 et, parallèlement, la nature de son apparition a été clarifiée. Il s'est avéré qu'il s'agit d'une leucopénie héréditaire de type familial, transmise par un type autosomique récessif, se manifestant par une absence totale de granulocytes neutrophiles dans le sang en circulation. Les enfants nés avec le syndrome de Kostman dès la naissance sont exposés à de graves complications sous la forme de maladies infectieuses, car ils n'ont pas leur propre immunité (furonculose, parodontite, pneumonie à abcès, hépatite à absediruyuschy). Le principal médicament justifié sur le plan pathogène utilisé pour traiter les enfants atteints du syndrome de Kostman est un facteur stimulant les colonies.

Traitement de leucopénie

Afin de traiter efficacement un patient présentant un degré élevé de leucopénie, celui-ci doit être isolé dans une pièce séparée, accessible uniquement au personnel médical utilisant tous les moyens de protection (peignoir, capuchon médical, couvre-chaussures, bandage de gaze et traitement antiseptique des mains).

Selon les recommandations des hématologues, les patients atteints d'une forme légère de leucopénie n'ont pas besoin de traitement spécifique et toutes les mesures thérapeutiques doivent être axées sur la prévention d'éventuelles complications infectieuses, ainsi que sur l'élimination de la cause première de cette pathologie.

La leucopénie sévère nécessite une approche individuelle et polyvalente du traitement et comprend les domaines suivants:

- traitement étiopathogénétique, c'est-à-dire le traitement de la maladie sous-jacente qui a provoqué la leucopénie;

- maintenir le repos au lit dans des conditions stériles;

- correction du comportement alimentaire;

- mesures préventives pour prévenir d'éventuelles complications infectieuses;

- transfusion de remplacement de masse de leucocytes (sous réserve de l'absence d'anticorps dirigés contre les antigènes des leucocytes);

- stimulation de la leucopoïèse.

L’orientation étiologique de la thérapie joue un rôle majeur dans le traitement de la leucopénie, c’est-à-dire qu’en cas d’agranulocytose auto-immune ou d’anémie aplasique, il est conseillé d’utiliser une thérapie immunosuppressive dans ce cas (azathioprine à une dose quotidienne de 1 mg pour 1 kg de poids corporel, Méthotrexate 15 mg par jour pendant au moins 5 jours). Cyclosporine à une dose quotidienne de 10 mg pour 1 kg de poids).

Dans les cas où la leucopénie est un effet secondaire de l’utilisation d’un médicament, vous devez immédiatement cesser de prendre ce médicament. Si la leucopénie est associée à un manque de vitamine B12 ou d’acide folique, il convient d’administrer de l’acide folique à une dose quotidienne de 1 mg pour 1 kg de poids, 15 mg de Leucovorine par voie intramusculaire.

Les médicaments auxiliaires comprennent les médicaments qui améliorent les processus métaboliques au niveau cellulaire des organes et des tissus, accélérant ainsi indirectement le processus de la leucopoïèse: Pentoxyl 200 mg 3 r. par jour, 0,5 g 4 p. par jour, Leucogen 0,02 g 3 p. par jour, Methyluracil 0,5 g 4 p. par jour Ces médicaments contribuent à accélérer la régénération cellulaire et à améliorer l'immunité humorale et cellulaire.

En tant que mesure préventive pour prévenir les complications infectieuses, il est recommandé aux patients leucopéniques de subir une décontamination intestinale, car les organes du tube digestif constituent la principale source d’infection dans cette situation. Des agents antibactériens du groupe fluoroquinolone doivent être utilisés (Ciprofloxacine 500 mg 2 p. Par jour), Sulfaméthoxazole - Triméthoprime 960 mg 1 p. par jour cours de 5-7 jours.

Le traitement des lésions septiques est effectué selon certaines normes: un cathétérisme obligatoire de l'artère radiale ou fémorale et de la veine centrale est effectué. En tant que traitement pathogénique du choc septique, il est conseillé de recourir à l'hormonothérapie à petites doses (250 mg d'hydrocortisone par jour) pour prévenir d'éventuelles complications telles que des hémorragies des glandes surrénales, accompagnées d'une insuffisance surrénalienne.

Dans les cas où la leucopénie est accompagnée d'une insuffisance respiratoire aiguë, il est recommandé de procéder à une trachéotomie précoce et de transférer le patient sous ventilation.

Si l'état du patient n'est pas grave, il est recommandé d'utiliser une alimentation entérale corrigeant le comportement alimentaire, c'est-à-dire de prévoir un régime alimentaire épargné. Dans les formes sévères de leucopénie allant jusqu’à l’agranulocytose, on observe souvent une gastroparésie et une œsophagite érosive. Par conséquent, le meilleur moyen de se nourrir est de l’enter utilisant une sonde nasogastrique.

Le groupe de médicaments importants sur le plan pathogène comprend des facteurs stimulant les colonies qui peuvent réduire à la fois la profondeur et la durée de la leucopénie. Dans le cancer, les facteurs stimulant les colonies sont utilisés non seulement pour le traitement, mais également comme agent prophylactique empêchant le développement de la leucopénie chimiothérapeutique. Les médicaments de choix ayant une efficacité prouvée sont le filgrastim à une dose quotidienne de 5 mg pour 1 kg de poids corporel par voie intraveineuse une fois, la molgramostine à une dose de 5 mg / kg par jour par voie sous-cutanée, qui sont utilisés jusqu'à la normalisation du nombre de leucocytes dans le sang. Ces médicaments ne sont pas recommandés pour une utilisation sous forme de leucopénie.

Avec les complications existantes de la leucopénie chez un patient sous la forme du développement de la sepsie généralisée, on utilise la méthode de transfusion de granulocytes concentrés, pour laquelle du sang est prélevé sur le donneur et en utilisant des fractionneurs de sang automatisés pour produire une aphérèse des granulocytes. Un élément obligatoire de cette manipulation est une préparation spéciale du donneur, qui implique l'administration d'un facteur de stimulation des colonies au donneur à une dose de 5 mg / kg et de Dexaméthasone à une dose de 8 mg 12 heures avant le prélèvement de sang. Cette méthode de traitement n'est pas largement utilisée, car son utilisation entraîne un grand nombre de réactions indésirables - insuffisance respiratoire aiguë, allo-immunisation et risque de contracter une infection virale.

Il existe de nombreuses recettes de médecine traditionnelle qui ne doivent pas être considérées comme le principal agent thérapeutique, mais comme moyen de prévention de la survenue de complications, ainsi qu’en plus des méthodes de traitement principales, elles doivent être utilisées.

Le meilleur moyen de médecine alternative, qui est en grande partie capable d'améliorer les processus d'hémopoïèse et de leucopoïèse, est Mumiyo. Il convient de garder à l’esprit que l’effet positif et durable de l’utilisation de Mumiyo ne devrait être attendu qu’après la mise en place de cet outil, selon un certain schéma: les dix premiers jours, Mumiyo est pris à une dose quotidienne de 0,2 g, qui doit être divisée en trois doses, les dix prochains jours, la dose 0,3 g et les 10 derniers jours, Mumiyo est pris à raison de 0,4 g.

Lorsqu'il discute avec un patient atteint de leucopénie, le médecin doit l'avertir du risque possible de complications et des conséquences graves d'une leucopénie prolongée, qui survient lorsque le patient ne respecte pas les recommandations en matière de nutrition et de traitement médical. Ces conséquences comprennent: le risque de provoquer des maladies oncologiques, une infection par le VIH, Aleikia (perturbation complète de la maturation des cellules sanguines impliquées dans l'immunité cellulaire).

Régime de leucopénie

Une alimentation équilibrée en cas de leucopénie peut considérablement améliorer les résultats des tests sanguins. Cependant, il ne faut pas oublier que cette condition nécessite une approche qualifiée de la correction de l'alimentation quotidienne. Les principes de l'alimentation visent à stimuler le processus de prolifération, de différenciation et de maturation des cellules sanguines.

Un certain nombre d'aliments peuvent empêcher la formation de sang. Ces produits comprennent ceux qui contiennent une grande quantité de cobalt, de plomb et d'aluminium (fruits de mer, champignons, légumineuses).

La préférence devrait être accordée aux produits d'origine végétale plutôt que d'origine animale. Il en va de même pour les graisses, c’est-à-dire qu’il est nécessaire d’exclure du régime le beurre, le saindoux, la graisse, et de les remplacer par de l’huile raffinée de qualité supérieure, à base d’olive et de tournesol.

En entrée, les soupes cuites dans un bouillon de légume ou de poisson doivent être cuites. Ne limitez pas l'utilisation de légumes, de fruits et d'herbes crus et en grande quantité, car ils sont riches en acides aminés, en oligo-éléments et en vitamines.

La nourriture pour la leucopénie devrait être riche en protéines, mais il conviendrait de préférer les variétés de poisson et de viande faibles en gras, cuites à la vapeur et / ou bouillies, ainsi que les produits à base de soja. Un critère obligatoire pour la nutrition diététique en cas de leucopénie est la consommation adéquate de produits à base de lait fermenté, car il est nécessaire de maintenir une flore saine et saine dans l'intestin, prévenant ainsi les complications infectieuses.

Les principaux critères pour une alimentation équilibrée en cas de leucopénie sont les suivants: fractionnée (cinq repas par jour en petites portions), teneur en calories (le nombre de calories journalières devrait être en moyenne de 2 500 à 3 000 kcal) et la continuité.

Les patients qui ont subi un traitement chimiothérapeutique du cancer, ainsi que des recommandations pour corriger les comportements alimentaires, doivent suivre un traitement de restauration utilisant la décoction de graines de lin, qui a un effet antitoxique prouvé. Pour préparer ce bouillon, vous devez exiger des graines de lin au bain-marie à raison de 4 c. 2 litres d'eau bouillante. Prenez le bouillon est nécessaire pendant 1 heure avant chaque repas pendant 1 mois.

Réduction des leucocytes dans le sang (leucopénie): causes et effets

La leucopénie, ou réduction des leucocytes dans le sang, se développe à la suite d'une perturbation du système endocrinien. En conséquence, le système immunitaire du corps s'affaiblit progressivement, ce qui se traduit par une diminution des défenses de l'organisme.

En raison du développement rapide des processus infectieux, le travail de tous les organes est perturbé. L'article expliquera pourquoi la leucopénie se développe, ce que c'est et comment elle est traitée.

A quoi servent les leucocytes et quand ils vont en descendant

Les globules blancs ont une forme différente, incolores, se déplaçant activement dans les vaisseaux. Leur fonction principale est de protéger le corps contre les cellules étrangères qui peuvent causer des maladies infectieuses.

Il existe plusieurs types de globules blancs. Les granulocytes sont caractérisés par la présence d'un noyau segmenté de forme incertaine. Le lieu de leur apparition est la moelle osseuse.

Parmi eux se distinguent:

  • les neutrophiles (ils absorbent et neutralisent activement les agents pathogènes);
  • les éosinophiles (possèdent une activité antihistaminique);
  • basophiles (synthétiser l'héparine - une substance qui empêche la coagulation du sang).

Les agranulocytes ne contiennent pas de granules dans le cytoplasme. Monocytes et macrophages isolés. Ces derniers neutralisent les bactéries et autres particules. La réponse immunitaire dépend de leur activité. Avec les neutrophiles, ils constituent la principale ligne de défense du corps humain contre les bactéries pathogènes.

Un litre de sang contient de 4 à 8,8 milliards de leucocytes. Une diminution significative de cet indicateur s'appelle la leucopénie. Il faut le déterminer en analysant le sang, qui est pris exclusivement le matin à jeun.

La leucopénie devient souvent une manifestation hématologique de la plupart des pathologies infectieuses. Plus rarement, il s’agit d’une pathologie indépendante.

Chez les hommes et les femmes, le nombre de leucocytes est le même et ne change pratiquement pas avec l’âge. Certains laboratoires utilisent ce que l’on appelle les valeurs de référence, leur taux étant de 3,2 à 10,6 milliards de cellules par litre de sang.

La formule leucocytaire est caractérisée par un rapport stable de variétés de globules blancs et ses violations peuvent indiquer la présence d'une maladie du sang chez l'homme. Un enfant peut avoir un nombre légèrement plus élevé de globules blancs.

Causes de la maladie

Il y a de telles causes de leucopénie:

  1. Défaut génétique, souvent transmis par un type autosomique récessif ou autosomique dominant.
  2. Pathologie oncologique. Les plus dangereux sont les lésions malignes du sang. La cause de la leucopénie réside dans la chimiothérapie et d'autres méthodes agressives d'influence de la maladie.
  3. La myélofibrose.
  4. Métastases malignes dans la moelle osseuse. Ainsi, la formation normale de sang est bloquée.
  5. Manque de vitamine B12, d'acide folique, ainsi que de certains oligo-éléments.
  6. Kwashiorkor.
  7. Maladies infectieuses - septicémie, virus d'Epstein-Barr, cytomégalovirus, VIH, rubéole, leishmaniose, paludisme, histoplasmose, tuberculose.

La leucopénie chez l'adulte entraîne l'accueil:

  • drogues de métaux lourds;
  • Acide acétylsalicylique, paracétamol, diclofénac, indométhacine, piroxicam, etc.
  • les anticonvulsivants;
  • médicaments antithyroïdiens;
  • La colchicine;
  • La ranitidine;
  • La lévodopa;
  • Le flutamide;
  • médicaments hypoglycémiants;
  • de nombreux médicaments utilisés pour traiter les maladies cardiaques - Captopril, Furosémide, Procaïnamide, Propranolol, diurétiques thiazidiques, Tinidazole, Lincomycine;
  • antibiotiques - rifampicine, vancomycine, etc.

Chez les enfants, la réduction des globules rouges est due aux rayonnements ionisants, aux maladies systémiques du tissu conjonctif, au choc anaphylactique, à l’augmentation de la rate, à la métastase des tumeurs de la moelle osseuse et à certains médicaments.

Les symptômes

Les bas leucocytes ne donnent pas de symptômes spécifiques et, par conséquent, dans la plupart des cas, leur carence ne se produit pas de manière inexprimable. Presque tous ses symptômes sont associés au développement de complications infectieuses.

La fièvre est le premier et souvent le seul signe qu'une personne a peu de leucocytes dans le sang. Très rarement, il survient à la suite d'une réaction pathologique aux médicaments pris.

Si le patient prend des glucocorticoïdes, il peut ne pas avoir de fièvre. Chez certains patients, cela se produit avec un foyer d'infection indifférencié.

Il convient de distinguer la leucopénie, qui est apparue sous l'influence de la chimiothérapie. Dans ce cas, le patient développe une maladie cytostatique. Cela se produit à la suite d'une lésion de la moelle osseuse, de l'épithélium du tube digestif, de la peau.

Autres maladies avec leucopénie

Outre les pathologies infectieuses, une faible numération des globules blancs est associée à des symptômes tels que:

  • l'anémie;
  • thrombocytopénie;
  • syndrome hémorragique;
  • gonflement de la muqueuse buccale, stomatite ulcéreuse;
  • entéropathie nécrotique (pathologie inflammatoire aiguë caractérisée par la mort de cellules du tissu épithélial intestinal, se manifestant par une flatulence, augmentée par des selles molles);
  • septicémie et choc septique.

Un faible nombre de globules blancs peut causer le syndrome myoclostridien. Il se manifeste par une douleur aiguë dans les muscles, un choc septique. Souvent diagnostiqué avec une pathologie virale, maladie d'Epstein-Barr.

Diagnostic de la leucopénie

Pour détecter la maladie, il est nécessaire de déterminer le nombre de neutrophiles dans le sang. Compter le nombre total de leucocytes n'est pas suffisant pour cela. La neutropénie est diagnostiquée si le nombre de neutrophiles est inférieur à 1,5 milliard par litre de sang.

Pour diagnostiquer la neutropénie, des mesures de diagnostic supplémentaires sont nécessaires:

  • déterminer le niveau de plaquettes et de globules rouges;
  • analyse de la présence de blastes dans la moelle osseuse et le sang périphérique;
  • ponction de la moelle osseuse;
  • dépistage d'anticorps antinucléaires;
  • test sanguin pour le facteur rhumatoïde;
  • détermination du nombre d'anticorps anti-granulocytes;
  • tests hépatiques (transaminase, bilirubine, marqueurs de l'hépatite);
  • analyse des taux de vitamine B12 et de folate.

Les résultats de l'analyse constituent la base de toute action médicale ultérieure.

Traitement de la maladie

Le traitement de la leucopénie vise à réguler le contenu des leucocytes et à éliminer les symptômes existants. Les méthodes de traitement sont les suivantes:

  1. Élimination des facteurs affectant négativement le niveau de leucocytes. Souvent, il suffit de refuser de prendre certains antibiotiques et antiviraux.
  2. Assurer les règles d'asepsie.
  3. Médicaments sur ordonnance pour la prévention d'éventuelles complications infectieuses.
  4. Transfusion de leucocytes.
  5. Nomination de médicaments glucocorticostéroïdes pour améliorer la formation des anticorps nécessaires à l'organisme.
  6. Stimulation médicamenteuse de la formation de leucocytes.
  7. Élimination des toxines produites par les microorganismes.
  8. Nutrition complète.

Traitement médicamenteux

Les médicaments suivants sont prescrits comme médicaments:

  1. Médicaments qui stimulent la formation de leucocytes: Leucogen, Methyluracil, Pentoxyl, Sargramostim. Il est très important de prescrire ces médicaments après une chimiothérapie.
  2. Antibiotiques à large spectre.
  3. Antihistaminiques.
  4. Médicaments corticostéroïdes.
  5. Préparations pour renforcer le foie.
  6. Cyanocobalamine.
  7. Acide folique

Méthodes de traitement non traditionnelles

Certains remèdes traditionnels aident à rétablir un nombre normal de globules blancs. Il est utile de prendre des infusions, décoctions des composants suivants:

  • avoine non pelée;
  • ortie;
  • le trèfle;
  • prêle;
  • graines de lin.

Mélange utile de miel et de pollen. Pour sa préparation, il est nécessaire de prendre 1 partie d'un produit d'abeille et 2 parties de pollen de fleur ou de pin. Prenez le mélange devrait être une cuillère à café par jour avec du lait.

Mumiyo est l’un des moyens les plus efficaces de renforcer le corps en un temps relativement bref. Il est nécessaire de consommer 0,2 g de momie au cours des 10 premiers jours, puis à 0,3 g dans les 10 prochains jours, puis à 0,4 g. Le produit est dissous dans un verre d'eau. Le jour où vous devez dépenser 3 doses du médicament.

Alimentation et nutrition

Une bonne nutrition et un bon régime alimentaire sont des composants importants de la normalisation des taux de leucocytes. Le menu du jour doit être équilibré et contenir:

  • huîtres, moules et autres fruits de mer;
  • les verts, en particulier le céleri, les asperges et les épinards;
  • le chou, en particulier le chou de Bruxelles et le brocoli;
  • toutes sortes de légumineuses;
  • citrouille;
  • betterave rouge;
  • produits laitiers, en particulier fromages à pâte dure;
  • des oeufs;
  • foie de morue

Il est important d'exclure les abats, le bœuf et le porc de l'alimentation.

Pourquoi est-il important de normaliser cet indicateur?

Le contenu en sang des leucocytes est un indicateur important de la santé du corps. Ces cellules assurent la défense immunitaire du corps et empêchent le développement de pathologies infectieuses.

Si les globules blancs ont diminué, cela signifie que le corps humain ne peut pas supporter les dangereuses pathologies. Une baisse du nombre de globules blancs est un symptôme alarmant. Cela suggère que le corps manque des substances nécessaires à la formation de nouveaux leucocytes ou sont rapidement détruits.

Dans de tels cas, le corps sera infecté par les déchets produits par les bactéries et les cellules et les tissus seront affectés. C'est pourquoi il est nécessaire de normaliser la valeur des leucocytes sanguins dès que possible.

Complications possibles

Les conséquences les plus fréquentes de cette maladie sont l'affaiblissement du système immunitaire. Ce n'est pas aussi inoffensif qu'il y paraît, car le corps humain devient complètement sans défense contre tous les virus et les bactéries.

Avec la leucopénie prolongée, le risque de contracter une maladie cancéreuse et le sida augmente considérablement.

Une maladie de longue durée peut provoquer une aleukie, une lésion permanente de la moelle osseuse. Cette maladie entraîne un changement prononcé et dangereux de la composition du sang.

La complication la plus terrible de la leucopénie est la septicémie. Cela se produit lorsque des agents pathogènes pénètrent dans le sang. La diminution de la défense immunitaire conduit au fait que la maladie se présente sous une forme sévère, avec une forte probabilité de décès.

Prévention de la leucopénie

Réduire la probabilité de cette maladie aidera ces recommandations.

  1. Éviter les effets des rayonnements ionisants.
  2. Si vous devez subir un examen radiologique, vous devez choisir de tels centres médicaux qui utilisent les derniers équipements.
  3. L'autotraitement avec des médicaments hormonaux, psychotropes et des antibiotiques est strictement interdit.
  4. Il n’est pas permis de pratiquer des régimes stricts «affamés», de manger un ou plusieurs aliments, de manger à sec.
  5. Il est nécessaire de suivre les règles d'hygiène afin d'éviter toute infection par de dangereuses pathologies infectieuses dans l'environnement domestique.

La leucopénie est une maladie mettant en jeu le pronostic vital et la santé et entraînant une forte diminution des capacités de protection du corps.

Une immunité affaiblie aggrave l'évolution de toutes les pathologies infectieuses et virales sans exception. Le traitement opportun de la leucopénie est la clé du rétablissement.

Causes, symptômes et traitement de la leucopénie

La composition du sang a un impact important sur le fonctionnement des organes et des systèmes du corps. Tout écart par rapport à la norme d’un des paramètres entraîne des conséquences néfastes. Si, lors du diagnostic sanguin en plusieurs étapes, une baisse persistante du taux de leucocytes est détectée, une leucopénie est diagnostiquée.

Leucopénie chez l'adulte et l'enfant: de quoi s'agit-il

La leucopénie est une affection du corps caractérisée par une concentration anormalement basse de leucocytes dans le sang. La pathologie, de nature temporaire ou chronique, accompagne souvent l’intoxication, maladie évolutive de gravité variable.

Les agents responsables des maladies infectieuses ou autres qui pénètrent dans le corps sont attaqués (neutralisés) par les globules blancs, prévenant ainsi les dysfonctionnements dans le fonctionnement des organes et des systèmes. Si un patient est atteint de leucopénie (le terme «leucocytopénie» est également utilisé), cela signifie que les ressources protectrices du corps sont affaiblies. Une baisse de la concentration de leucocytes dans le sang (et, par conséquent, une diminution de l’efficacité des défenses naturelles de l’organisme) augmente le risque de développer de nouvelles maladies, d’exacerber le cours des maladies existantes et de provoquer la mort.

Les causes

Considérez les principales causes de la chute des globules blancs. La leucopénie chez les enfants et les adultes est causée par:

  • pathologies génétiques (héréditaires);
  • maladies oncologiques, leur traitement (radiothérapie, chimiothérapie), métastases;
  • maladies affectant la moelle osseuse (myélofibrose, anémie aplastique), dans lesquelles le volume de cellules sanguines produites est réduit;
  • déstabilisation des processus métaboliques;
  • carence en minéraux et en vitamines;
  • maladies auto-immunes;
  • complications de maladies infectieuses (brucellose, tuberculose, paludisme, histoplasmose, leishmaniose, parvovirus B19, cytomégalovirus et autres affections);
  • l'usage de drogues;
  • empoisonnement;
  • perte de poids accélérée.

Si vous constatez des signes de maladie dans l'analyse générale du sang, vous devez absolument consulter un médecin qui peut établir les causes du phénomène symptomatique et organiser des événements visant à éliminer les facteurs défavorables changeants.

Symptômes de la maladie

Dans les phases initiales de la maladie (comme dans le cas de nombreuses maladies de divers systèmes), il n’ya pas de manifestations symptomatiques. La pathologie progressive est accompagnée de:

  • une augmentation des maladies infectieuses (au fur et à mesure du développement et de la propagation d'une maladie infectieuse ou d'un groupe de maladies, l'état du patient s'aggrave);
  • la tachycardie;
  • l'hyperthermie;
  • faiblesse
  • des frissons;
  • fièvre
  • transpiration;
  • troubles respiratoires;
  • mal de tête;
  • peau pâle;
  • la formation d'ulcères dans la bouche;
  • saignement des gencives;
  • l'angine de poitrine;
  • hypertrophie de la rate;
  • inflammation intestinale (se manifestant par des sensations douloureuses dans l'abdomen, diarrhée, météorisme), exacerbations d'ulcères;
  • choc septique (une des manifestations les plus graves et les plus dangereuses de la leucopénie);
  • symptômes d'épuisement.

Degré de leucopénie

La classification de la maladie en fonction de la gravité repose sur des tests sanguins de laboratoire permettant de calculer le contenu en globules blancs:

  • leucopénie facile - de 1 à 1,5 milliard de leucocytes dans un litre de sang (pas de symptôme ou très peu);
  • leucopénie moyenne (modérée) - 0,5 à 1 milliard de globules blancs par litre (risque accru de développer des maladies infectieuses);
  • leucopénie grave (agranulocytose) - moins de 0,5 milliard de leucocytes par litre de sang (symptômes aggravés, probabilité d’effets irréversibles accrue).

La durée de la manifestation de la leucopénie est divisée en:

  • temporaire (manifestation non systématique);
  • aigu (jusqu'à 3 mois);
  • chronique (diagnostiqué depuis 3 mois ou plus).

En fonction des facteurs clés du développement de la pathologie, une leucopénie secondaire ou primaire est identifiée. La forme principale de la leucopénie est causée par une violation du mécanisme de production des globules blancs, de leur délabrement intense et des caractéristiques congénitales du corps (il n'y a pas d'effet significatif des infections). La leucopénie secondaire est diagnostiquée en présence de maladies évolutives, autres facteurs défavorables, qui détruisent les globules blancs matures.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de "leucopénie" est établi sur la base des résultats d'un test sanguin (quelle que soit la manifestation des symptômes). La particularité du diagnostic de laboratoire de la leucopénie est qu’elle doit être répétée afin d’éviter les erreurs et de surveiller la dynamique de la composition du sang.

La présence de leucopénie est indiquée par une diminution de la concentration de neutrophiles (leucocytes granulocytaires), qui n'atteint pas le niveau de 1,5 x 10 9 unités / l. La sévérité de la leucopénie est inversement proportionnelle à la teneur en neutrophiles dans le sang: plus l'indice est bas, plus la menace pour la santé et la vie du patient est grande. La leucopénie s'accompagne également d'une augmentation compensatoire du contenu en lymphocytes. On obtient un tableau raffiné de la leucopénie progressive en établissant une formule pour les leucocytes.

Les mesures diagnostiques prises pour identifier la leucopénie sont complétées par:

  1. Examen de la ponction de la moelle osseuse (l'échantillonnage de biomatériau est effectué à partir d'os iliaque ou d'un autre os plat). La procédure vous permet d’établir les causes probables de la leucopénie, d’établir un plan de traitement.
  2. Tests sanguins pour la présence de cancer, marqueurs viraux, antigènes fongiques, bilirubine, transaminases.
  3. Consultations d'experts spécialisés nommés sur la base de données de diagnostic.
Examen de ponction de la moelle osseuse

Selon la classification internationale des maladies, la leucopénie appartient à la sous-catégorie des autres affections précisées des globules blancs - Code D72.8.0 de la CIM-10.

Comment traiter la leucopénie

Le traitement commence immédiatement après la confirmation du diagnostic de «leucopénie», en tenant compte des données des examens effectués. Lorsqu'il traite un médecin, le médecin traitant prend en compte les causes probables du développement de la leucopénie et des manifestations symptomatiques qui l'accompagnent.

Les traitements pour la leucopénie comprennent:

  • maintien des conditions d'asepsie (prévention des maladies infectieuses);
  • traitement médicamenteux (les facteurs pathogènes sont éliminés);
  • transfusions sanguines (aide à optimiser sa composition);
  • mesures de désintoxication (nécessaires pour améliorer le processus d'élimination des substances toxiques résultantes);
  • diététique (produit un effet tonique, minimise le risque de complications liées à la leucopénie);
  • utilisation de remèdes populaires (en consultation avec le médecin).

Conditions aseptiques

Le corps du patient, qui a été diagnostiqué avec la leucopénie, est faible et vulnérable aux attaques infectieuses, de sorte que le patient est placé dans un isolateur. La tâche principale du personnel médical est de créer et de maintenir des conditions proches de la réorganisation stérile et régulière de la peau et des muqueuses, en utilisant tous les moyens de protection anti-infectieux disponibles.

Traitement de la toxicomanie

Les médicaments sont utilisés pour détruire les agents infectieux, reconstituer les carences en minéraux et en vitamines, rétablir le fonctionnement normal du système immunitaire et le métabolisme. Si, lors du diagnostic de leucopénie, des maladies des organes internes ont été détectées, des médicaments sont prescrits pour aider à éliminer les pathologies associées.

Correction du régime (ou de l'annulation) des médicaments et des procédures prescrits avant la détection de la leucopénie (par exemple, au cours de l'administration de cytostatiques, de séances de radiothérapie).

L'administration intraveineuse de plasma de donneur et de médicaments spécialisés est réalisée en tenant compte du degré de risque de complications potentielles causées par les méthodes appliquées de traitement de la leucopénie.

Remèdes populaires dans le traitement

En accord préalable avec le médecin spécialiste compétent, le traitement est complété par l'utilisation de produits à base de recettes folkloriques:

  1. Infusion d'absinthe. Trois cuillères à soupe d'herbes (hachées) pour 0,6 à 0,7 litres. l'eau bouillante. Après quelques heures, la perfusion est filtrée et consommée trois fois par jour avant les repas (le volume obtenu est divisé en trois doses). En tant qu'ingrédient supplémentaire qui augmente l'efficacité du traitement, utilisez de la propolis: 10 gouttes pour 100 ml. infusion. L'absinthe peut être alternée avec des fleurs de camomille sèches (la recette est inchangée).
  2. Jus de haricots (à partir de haricots immatures). Jus (1 cuillère à café) est ajouté à l'eau tiède, consommée 4 fois par jour.
  3. Décoction d'avoine. 50 gr. l'avoine non raffinée versez un demi-litre d'eau, laissez mijoter 15 minutes. Après 12 heures d'infusion, filtrez et utilisez pendant 30 jours: 100 gr. décoction trois fois par jour.
  4. Décoction de rose musquée. 70 gr. On verse 1,5 tasse d'eau bouillante sur les fruits, rôtie au feu pendant 25 minutes, insiste dans un thermos pendant 24 heures. Le phytodrug est consommé 15 minutes avant les repas trois fois par jour avec l’ajout d’une petite quantité de miel.
  5. Infusion de trèfle. Trois cuillerées à thé d'herbes séchées et hachées sont versées avec de l'eau froide (300 ml), infusée pendant 4 à 6 heures, consommée pendant 4 à 5 semaines (3 fois par jour).
  6. Betterave Kvass. Environ la moitié du pot est remplie de betteraves pelées, hachées grossièrement, et une petite quantité de miel et de sel est ajoutée à l'eau. Après trois jours, la boisson après le filtrage est prête à être utilisée tout au long de la journée.

Betterave Kvass

  • Pollen (pollen). Le produit de l’apiculture est mélangé avec du miel (proportion de 2 à 1), infusé pendant 48 heures, suivi d’un cours de deux semaines dans une cuillère à thé, arrosé de lait.
  • Jus de plantain. Les feuilles fraîchement coupées (avec un pétiole) sont lavées à l'eau froide, séchées, chauffées à l'eau bouillante, broyées à l'aide d'un hachoir à viande, comprimées à l'aide d'une gaze et, si nécessaire, diluées avec de l'eau. Le phytoproduit est consommé après 1 à 2 minutes d’ébullition et de refroidissement 4 fois par jour 15 minutes avant les repas (une cuillère à soupe).
  • Quelles sont les conséquences de la maladie?

    L'un des effets les plus courants de la leucopénie est l'affaiblissement de la protection immunologique, accompagné d'un risque accru de développer des maladies oncologiques infectieuses.

    La liste des complications possibles de la leucopénie est complétée par:

    • agranulocytose (diminution du niveau de leucocytes en indicateurs critiques);
    • des perturbations graves liées au fonctionnement de la moelle osseuse (il en résulte une insuffisance ou un arrêt du processus de formation du sang);
    • une baisse des indices d'hémoglobine, du nombre de plaquettes dans le sang;
    • pneumonie grave;
    • nécrose des tissus intestinaux;
    • inflammation, abcès des organes internes;
    • fatal (avec propagation non contrôlée de l'infection dans tout le corps).

    Caractéristiques de puissance

    La nutrition en cas de leucopénie est ajustée (optimisée) afin d’améliorer la synthèse des cellules sanguines. Les produits dont les ingrédients ralentissent la fabrication des éléments sanguins sont exclus du régime alimentaire. Le menu calorique quotidien avec la leucopénie est sélectionné individuellement (de 2000 à 3000 kcal): glucides - environ 40 - 50%, protéines - pas moins de 30%, lipides - 10 - 20%. Le nombre de repas recommandé par jour - 5 - 7.

    Que peut-on manger?

    Le menu, saturé en micro-éléments, vitamines, acides aminés, comprend:

    • premiers plats à base de bouillon de viande non riche ou de bouillon de légumes;
    • produits laitiers faibles en gras;
    • huile végétale;
    • viande faible en gras, plats de poisson, caviar de poisson de la famille du saumon;
    • œufs de poule (en quantité limitée);
    • la verdure;
    • fruits, légumes (y compris séchés, séchés);
    • compotes, baies non concentrées, jus de fruits (en l’absence de réaction allergique);
    • bouillie (riz, flocons d’avoine, sarrasin).

    En cas de leucopénie, une attention particulière est accordée à la qualité des aliments et à la minutie de leur traitement thermique. Si les aliments (repas) énumérés sont présents quotidiennement dans le régime, la nutrition deviendra un élément efficace des mesures thérapeutiques prises dans le diagnostic de la leucopénie.

    Quels produits doivent être jetés

    Les nutritionnistes recommandent de limiter la consommation de foie, de rein, de viande grasse et d'autres plats contenant de grandes quantités de graisse animale. Lorsque la leucopénie de l'alimentation excluent les riches en calories, riches en glucides, sucre, sel, aliments, boissons alcoolisées.

    Prévention et pronostic

    Les mesures préventives visant à prévenir le développement de la leucopénie et de ses complications comprennent:

    • refus d'auto-traitement de toute maladie à l'aide de puissants préparations médicales;
    • contrôle (ajustement) des dosages des médicaments utilisés dans le traitement de l'oncologie;
    • hygiène stricte;
    • maintenir un système immunitaire sans problèmes;
    • traitement rapide des maladies infectieuses et d’autres maladies responsables de modifications du sang;
    • utilisation de complexes multivitaminiques et d'autres produits contribuant à saturer le corps en composants essentiels de l'alimentation: acides aminés, vitamines, micro-éléments;
    • effectuer régulièrement des analyses de sang en laboratoire;
    • rejet d'habitudes néfastes, adhésion aux principes d'un mode de vie sain;

    Le pronostic favorable dépend des caractéristiques de la pathogénie de la leucopénie, de la présence de troubles génétiques, de maladies oncologiques, infectieuses et autres. Avec le cancer avancé et la chimiothérapie intensive, le degré de risque de décès varie entre 5 et 30%. Le pronostic s'aggrave en présence de pathologies héréditaires associées à des maladies infectieuses survenant dans la forme aiguë, le grand âge du patient, des complications de la leucopénie sous la forme d'une insuffisance fonctionnelle des organes internes, une septicémie.

    Si la leucopénie a été diagnostiquée au stade initial (non sévère), pour lequel il n'y a pas de symptômes douloureux prononcés, puis avec un traitement bien organisé de la leucopénie et le respect des prescriptions médicales, le pronostic est généralement favorable.

    Vous pouvez laisser votre avis sur l'article et les caractéristiques de la pathologie décrite à l'aide du formulaire de commentaires.

    D'Autres Articles Sur Embolies