logo

Symptômes d'hyperglycémie (sucre)

Un taux de glucose élevé est le signe d'une maladie imminente - le diabète sucré. Il est important que chacun de nous connaisse les signes d'hyperglycémie pour pouvoir commencer le traitement à temps et prévenir les complications graves de la maladie.

Niveau de sucre normal

Le taux de glycémie chez les personnes de tout âge varie de 3,3 mmol / l à 5,5 mmol / l. Si le niveau est de 5,5 à 6 mmol / l, on parle alors de prédiabète. Si le glucose contient 6,1 mmol / l et plus, un diagnostic de "diabète sucré" est alors posé.

Comment mener une enquête?

Le diagnostic est effectué par la méthode express ou en laboratoire à l'aide d'un équipement spécial. Dans la première méthode, le sang est pris à jeun avec un glucomètre à doigt. Dans ce cas, le résultat est moins précis et considéré comme préliminaire. Cet appareil est bon à utiliser à la maison pour une surveillance constante du sucre. Si un écart par rapport à la valeur normale est détecté, l'analyse est renvoyée au laboratoire. Le sang est généralement prélevé dans une veine. Le diagnostic de diabète sucré est posé si, après un double don de sang à des jours différents, le résultat indique un excès de la norme. Environ 90% de tous les patients enregistrés sont atteints de diabète de type 2.

Signes de glycémie élevée

En général, les symptômes du diabète chez la plupart des patients sont similaires, bien qu'ils puissent différer en fonction de l'âge et de la durée de la maladie. En règle générale, les premiers signes de taux de sucre élevés sont les suivants:

  1. La bouche sèche est l'une des manifestations classiques du diabète.
  2. Polydipsie et polyurie. Une soif sévère et la libération de grandes quantités d'urine sont les symptômes les plus courants de taux de sucre élevés. La soif est un signal du corps pour reconstituer la perte d'eau afin d'éviter la déshydratation. Les reins filtrent à leur tour l'excès de glucose en libérant une quantité accrue d'urine.
  3. Fatigue et faiblesse Le sucre n'atteignant pas les cellules, il reste dans le sang. Les tissus musculaires manquent donc d'énergie pour montrer de l'activité.
  4. Mauvaise cicatrisation des égratignures, des plaies, des écorchures, des coupures. Il est important d'éviter les dommages cutanés, car ils sont sujets aux infections, ce qui crée des problèmes supplémentaires.
  5. Augmentation ou diminution du poids corporel.
  6. Les symptômes caractéristiques du diabète sont les maladies de la peau et les infections génitales qui provoquent des démangeaisons. Il peut s'agir d'une furonculose, d'une candidose, d'une colpite, d'une inflammation des voies urinaires et de l'urètre.
  7. L'odeur d'acétone du corps. Une telle manifestation est caractéristique de taux de sucre très élevés. C'est un signe pour l'acidocétose diabétique - une maladie potentiellement mortelle.

Plus tard, le patient apparaît les symptômes suivants de sucre élevé:

  • Maculopathie et rétinopathie diabétique - maladies des yeux caractérisées par une déficience visuelle. La rétinopathie, qui affecte les vaisseaux oculaires, est la principale cause de cécité chez les adultes diabétiques.
  • Saignement des gencives, des dents desserrées.
  • Diminution de la sensibilité dans les membres: fourmillements, engourdissements, fourmis en mouvement, modification de la sensibilité à la douleur et à la température sur les mains et les pieds.
  • Problèmes digestifs: diarrhée ou constipation, douleurs abdominales, incontinence fécale, difficulté à avaler.
  • Gonflement des membres à la suite du retard et de l'accumulation de liquide dans le corps. De tels signes sont plus souvent montrés à la combinaison du diabète avec l'hypertension artérielle.
  • Les manifestations du sucre élevé incluent l’insuffisance rénale chronique, les protéines dans l’urine et d’autres troubles des reins.
  • Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins.
  • Dysfonction érectile, infections fréquentes des voies urinaires.
  • Intelligence et mémoire réduites.

Pourquoi la glycémie augmente-t-elle?

Les raisons de l'augmentation du sucre sont différentes. Le plus commun d'entre eux est le diabète sucré de type 1 ou 2. De plus, vous pouvez en appeler un peu plus:

  • situations stressantes;
  • la présence dans le régime d'aliments contenant des glucides rapides, c'est-à-dire faciles à digérer;
  • maladies infectieuses graves.

Nutrition avec sucre élevé

Un régime alimentaire avec une glycémie élevée est un élément important du traitement. Vous devez suivre les principes de base de la nutrition:

  • manger des aliments régulièrement, en petites portions, 5 à 6 fois par jour, en même temps;
  • boire au moins 1-2 litres de liquide par jour;
  • les produits doivent inclure toutes les substances nécessaires à une activité vitale;
  • besoin d'aliments riches en fibres;
  • les légumes doivent être consommés quotidiennement;
  • évitez les aliments salés;
  • renoncez aux boissons alcoolisées.

Vous devriez manger des aliments qui n'augmentent pas le niveau de glucose dans le sang et qui ne sont pas nutritifs. Parmi eux:

  • viande diététique faible en gras;
  • poisson maigre;
  • produits laitiers fermentés;
  • sarrasin, riz, flocons d'avoine;
  • pain de seigle;
  • œufs (pas plus de deux par jour);
  • pois, haricots;
  • légumes: aubergines, poivrons rouges et verts, radis, chou, radis, oignons, légumes verts, ail, céleri, concombres, épinards, laitue, tomates, pois verts;
  • fruits et baies: pommes, poires, myrtilles, canneberges, cendres de montagne, airelles, coings, citrons.

La préférence devrait être accordée aux matières grasses d'origine végétale, au sucre remplacé par du miel et aux succédanés du sucre. La nourriture est cuite à la vapeur, cuite au four, cuite au four et bouillie.

Produits qui ne peuvent pas être mangés

En cas de glycémie élevée, il est nécessaire de refuser des produits tels que:

  • farine, pâtisserie et confiserie: gâteaux, pâtisseries, sucreries, glaces, tartes, confitures, boissons gazeuses, pâtes alimentaires, sucre;
  • viande et poisson gras, saucisses, viande fumée, lard, conserves;
  • produits laitiers: fromage gras, crème, crème sure, fromage cottage gras;
  • la mayonnaise;
  • fruits sucrés et fruits secs: figues, raisins, raisins secs.

Conclusion

Les médecins ne considèrent pas le diabète sucré comme une phrase, malgré le fait qu'il s'agisse d'une maladie incurable. Si vous détectez les premiers signes d'hyperglycémie, vous pouvez immédiatement commencer à corriger votre état et apprendre à vivre avec. Cela évitera ou retardera considérablement le développement de complications graves telles que la cécité, la gangrène, l'amputation des membres inférieurs, la néphropathie.

Signes d'hyperglycémie chez les femmes

Les symptômes de l'hyperglycémie chez les femmes peuvent indiquer non seulement le développement du diabète. Tout au long de la vie, le corps féminin subit une série de changements dramatiques. La période périnatale et l'accouchement, l'interruption possible de la grossesse (artificielle ou spontanée), la période non ménopausée, la ménopause, tout cela, d'une manière ou d'une autre, affecte la santé du système hormonal.

En outre, selon les statistiques, les femmes sont plus sujettes à l'obésité, qui est l'une des causes de l'hyperglycémie (taux de sucre élevé). Une approche incorrecte de la lutte contre le surpoids peut également perturber la stabilité du taux de glucose dans le corps. En raison de perturbations hormonales, le corps est incapable de réagir de manière adéquate à la production de sa propre hormone, l'insuline et le glucose fournis avec de la nourriture. Ainsi, une violation du métabolisme des glucides se développe, dans le fond de laquelle les indicateurs de sucre dans le sang augmentent.

Glycémie chez les femmes

Les indicateurs réglementaires pour les femmes en âge de procréer devraient se situer dans la plage de 3,3 à 5,5 mmol / l (millimoles par litre est la valeur adoptée en Russie pour la fixation des indicateurs du sucre). En fonction de l'âge, la valeur du sucre augmente légèrement. Ce n'est pas une pathologie, car il est causé par une diminution de la sensibilité des tissus à l'insuline liée à l'âge.

Augmentation prévue de la glycémie chez les femmes

Au cours de la période périnatale, la glycémie chez les femmes peut augmenter en raison d'une augmentation du niveau d'hormones stéroïdiennes inhibant la production d'insuline au niveau cellulaire. En outre, la cause d'une augmentation du taux de glucose peut être une résistance temporaire à l'insuline, due à une charge excessive du pancréas lors de l'alimentation du fœtus. Avec des taux de sucre toujours élevés, une autre femme prescrit un examen supplémentaire pour déterminer le diabète gestationnel (GDM).

L'augmentation des indicateurs pendant la ménopause est également associée à des modifications de la synthèse et de l'assimilation des hormones. Chez les femmes de 50 ans et plus, la capacité fonctionnelle des ovaires à produire les hormones sexuelles progestérone et œstrogène, ainsi que les hormones thyroïdiennes, diminue. L'estradiol, une hormone sexuelle, est remplacée par l'estrone, synthétisée par les cellules adipeuses. Un dépôt de graisse involontaire se produit. La synthèse d'insuline, au contraire, augmente.

Avec un tel déséquilibre hormonal, le corps devient difficile à contrôler les processus métaboliques. Une femme prend activement du poids, ce qui déclenche le développement du diabète du second type. Dans la plupart des cas, le diabète pendant la ménopause est causé par l'obésité. Pour la détection du diabète sucré, un diagnostic de laboratoire complet, comprenant plusieurs tests, est réalisé.

Manifestations de laboratoire

Lors de la réalisation d'une microscopie sanguine de base pour la teneur en sucre quantitative, le sang veineux ou capillaire est analysé, que le patient donne à jeun. C’est la principale condition pour obtenir des données objectives, car le traitement de tout aliment augmente le taux de glucose dans le sang.

Des tests supplémentaires incluent des tests de tolérance au glucose (HTT), du sang pour déterminer le niveau d'HbA1C (hémoglobine glyquée). Le test de tolérance au glucose vise à déterminer le degré d'absorption par l'organisme. Si les valeurs s'écartent de la norme, on diagnostique chez la femme une condition de prédiabète. Les tests consistent en un double prélèvement sanguin:

  • le jeûne:
  • deux heures après le chargement.

La charge est une solution aqueuse de glucose dans un rapport de 75 g de substance pour 200 ml d’eau. Les résultats obtenus sont comparés au tableau des indicateurs standard. L'hémoglobine glyquée (glycosylée) est une "protéine sucrée" formée par l'interaction de l'hémoglobine et du glucose. L'analyse HbA1C détermine la teneur en sucre rétrospective dans le sang, en évaluant l'intervalle de temps après 120 jours.

Une petite augmentation de performance est la norme. L'état limite, lorsque les indices de sucre sont trop élevés, mais «n'atteignent pas» les diabétiques, indique le développement du pré-diabète. Il ne s'agit pas d'une maladie distincte, mais représente une menace réelle de transformation en véritable diabète de type 2 indépendant de l'insuline. La détection précoce du prédiabète est réversible sans médicament.

Le développement d'une pathologie endocrinienne (diabète sucré) du second type contribue à modifier le comportement alimentaire et le mode de vie. La multiplicité des examens prévus pour le sucre est déterminée par le moment de l'examen médical obligatoire - une fois tous les trois ans. Pendant la période périnatale, la future mère passe l’analyse lors de chaque dépistage.

Souffrant d'obésité, ainsi que des femmes en âge de ménopause (50 ans et plus), il est recommandé de contrôler le sucre chaque année. L'hyperglycémie se fait rarement de manière soudaine et prononcée. Les affections d'une femme sont attribuées à la fatigue, à la grossesse, à la ménopause, etc., puis, en fait, se développe un prédiabète ou véritable diabète, qui se présente sous une forme latente.

Symptômes à surveiller

Les signes d'une augmentation possible de la glycémie peuvent survenir avec une intensité différente. Le symptôme principal le plus souvent est la polydipsie ou une sensation de soif permanente. Les molécules de glucose attirent l'humidité vers elles-mêmes. Par conséquent, lorsqu'elles sont en excès, une déshydratation se produit (déshydratation). Dans le but de combler le manque de liquide, le corps a constamment besoin de se reconstituer de l'extérieur.

Un symptôme d'égale importance auquel de nombreuses femmes n'attachent pas d'importance est la fatigue physique rapide. Diminution de la capacité de travail et du tonus, faiblesse générale due à la résistance à l'insuline. Les tissus et les cellules perdent leur capacité à percevoir et à utiliser pleinement l'insuline, ce qui les empêche de rester sans glucose, principale source de nutrition et d'énergie. Ceci s'applique également à la somnolence qui survient après avoir mangé.

Les aliments mangés sont divisés en composants d'éléments nutritifs, tandis que le glucose qui en résulte est accumulé dans le sang et n'est pas consommé comme source d'énergie. La femme n'a pas assez de force pour l'activité physique et mentale. Le manque de nutrition du cerveau conduit à une violation de la stabilité neuro-psychologique, il y a l'insomnie la nuit. Ainsi, le disania (trouble du sommeil) se produit lorsque vous souhaitez dormir pendant la journée mais que vous ne pouvez pas dormir la nuit. Cela provoque une sensation de fatigue chronique.

Les autres symptômes de l'hyperglycémie incluent:

  • Pollakiurie (mictions fréquentes). Avec l'abondance de glucose et la violation de son assimilation appropriée, le processus de réaspiration de fluide par l'appareil rénal ralentit, augmentant ainsi le volume d'urine. L'extinction constante de la soif provoque également une vidange fréquente de la vessie.
  • Maux de tête fréquents causés par l'hypertension artérielle. En raison de l'interaction d'une grande quantité de sucre et d'eau, la composition du sang change et sa circulation normale est perturbée. Le processus de destruction des plus petits capillaires. Compte tenu du travail instable des reins, le corps ne supporte pas la charge, ce qui entraîne une réaction hypertonique.
  • Polyphagie (augmentation de l'appétit). La sensation de satiété, l'activité neuroendocrine du cerveau et l'homéostasie du corps sont régulés par une petite zone du cerveau, l'hypothalamus. Le contrôle est effectué en fonction de la quantité et de la qualité de l'insuline produite par le pancréas. En raison d’une production insuffisante de l’hormone ou de l’incapacité des cellules à la percevoir et à la mettre en œuvre, l’hypothalamus perd sa capacité de contrôler l’appétit.
  • Hyperkératose (réduction des qualités protectrices et régénératrices de la peau et épaississement de la couche cornée de la peau sur les pieds). Une concentration élevée de sucre et un excès de corps cétoniques (produits toxiques du métabolisme du glucose) entraînent une perte d'élasticité de l'épiderme et la peau devient mince et sèche. En raison de la violation de l'écoulement du fluide tissulaire, la peau perd ses qualités régénératrices. Même les blessures mineures (égratignures, écorchures) cicatrisent pendant une longue période et sont facilement exposées aux infections causées par des microorganismes pathogènes. En conséquence, le processus de suppuration se développe, ce qui est difficile à traiter.
  • Hyperhidrose (transpiration excessive). Une glycémie élevée nuit au travail du système nerveux central (système nerveux central) et du système végétatif. Régulation perturbée du transfert de chaleur et du travail des glandes sudoripares. Ce symptôme est particulièrement prononcé chez les femmes ménopausées.
  • Maladies catarrhales systématiques et infections virales. Maladie fréquente causée par une diminution de l'immunité. Une déficience en vitamine C est associée à une carence en vitamine C. L’acide ascorbique est semblable au glucose dans sa structure chimique; par conséquent, l’hyperglycémie remplace une substance par une autre et les cellules du système immunitaire commencent à utiliser à tort le glucose au lieu de la vitamine C.
  • Infections vaginales (candidose, dysbiose vaginale). Sur fond d'hyperglycémie et de faible immunité, l'homéostasie de la microflore vaginale est perturbée, le pH de la muqueuse est décalé du côté alcalin.
  • NOMC (violations du cycle ovarien-menstruel). Les menstruations irrégulières sont associées à un déséquilibre général du fond hormonal d'une femme.

Les manifestations externes de taux de sucre élevés sont des modifications de la structure des ongles et des cheveux, l’apparition de taches pigmentaires sur le visage. Un métabolisme perturbé empêche l'absorption normale de micro et macronutriments et de vitamines, ce qui provoque la fragilité des plaques et des cheveux. Si nous négligeons les principaux signes d'hyperglycémie, les symptômes de déstabilisation du système nerveux central s'ensuivront:

  • instabilité psycho-émotionnelle et irritabilité non motivée;
  • détérioration de la perception visuelle;
  • trouble de la mémoire;
  • distraction;
  • ataxie (coordination altérée);
  • asthénie (faiblesse neuropsychologique).

Les manifestations somatiques de la détérioration progressive de la santé comprennent:

  • sensorielle réduite (sensibilité);
  • contractions musculaires incontrôlées des membres inférieurs (convulsions);
  • paresthésie (engourdissement des jambes);
  • augmentation du rythme cardiaque (tachycardie);
  • douleurs articulaires non associées à des maladies inflammatoires du système squelettique (arthralgie);
  • veines d'araignée sur les jambes (télangiectasie) et prurit;
  • diminution de la libido (désir sexuel).

Par la suite, l'hyperglycémie devient dangereuse pour le système de reproduction féminin. L'échec hormonal interfère avec la capacité naturelle de concevoir un enfant. À mesure que le diabète progresse, de nombreuses complications apparaissent, classées comme aiguë, chronique et tardive. L'instabilité de la glycémie au stade initial de la maladie entraîne le risque d'une maladie aiguë appelée crise diabétique.

Symptômes de complications aiguës de la glycémie instable

La crise diabétique est un changement d'état forcé dans lequel la concentration de glucose dans le sang diminue fortement (crise hypoglycémique) ou augmente fortement (complication hyperglycémique).

Crise hypoglycémique

Le taux de sucre critique est de 2,8 mmol / l à jeun. Avec ces indicateurs, le patient présente les symptômes suivants:

  • tremblement, sinon tremblement (contraction rapide et involontaire des fibres musculaires);
  • comportement inadéquat (anxiété, irritabilité, agitation, réactions inverses aux stimuli externes);
  • l'ataxie;
  • acuité visuelle réduite;
  • dysfonctionnement d'appareil de parole (parole bloquée);
  • l'hyperhidrose;
  • pâleur et cyanose (cyanose) de la peau;
  • une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque (rythme cardiaque);
  • perte de conscience (évanouissements brefs ou prolongés).

Crise hyperglycémique

Il se présente sous trois formes principales (hyperosmolaire, acidose lactique, acidocétose). Symptômes de crise hyperosmolaire: déshydratation du corps dans le contexte d'une polydipsie et d'une pollacurie, prurit, vertiges, perte de force (faiblesse physique). L'acidose lactique se caractérise par les symptômes suivants: selles liquides rapides (diarrhée), région épigastrique (épigastrique), éjection réflexe du contenu de l'estomac (vomissements), respiration bruyante et profonde (respiration de Kussmaul), forte diminution de la pression artérielle, perte de conscience.

La forme cétoacidotique de la crise se manifeste par des symptômes: polydipsie et pollakiurie, asthénie, réduction du tonus corporel et de la capacité physique (faiblesse), léthargie et troubles du sommeil (somnolence), odeur d’ammoniac dans la cavité buccale, nausées et vomissements, respiration Kussmaul.

Le diabète sucré fait référence à des pathologies incurables. Le stade initial de la maladie peut être asymptomatique. Vous devez donc faire attention à votre santé et être à l'écoute de son évolution. Surveillance régulière des indicateurs de sucre - une chance de détecter rapidement le développement de la maladie.

Glycémie élevée: symptômes et signes précoces

Si une personne est en parfaite santé, rien ne le dérangera. Cependant, aujourd'hui, malheureusement, il y en a très peu. Dans cet article, je souhaite aborder un problème tel que l'hyperglycémie. Pourquoi cela se produit-il et comment se comporter correctement dans ce cas?

La chose principale

Les cellules du corps humain sont vouées à balayer le sucre. Cependant, il est très important que cela ne dépasse pas les normes autorisées. Si nous parlons de chiffres, le glucose ne devrait pas "dépasser" la barre des 100 ml par décilitre. Si les chiffres sont trop élevés, le patient peut ne rien ressentir. Cependant, avec une augmentation pathologique du sucre, certains symptômes apparaissent. Il est également important de dire qu'une augmentation ponctuelle de la glycémie n'est pas encore une indication qu'un patient est atteint d'une maladie telle que le diabète.

D'où vient le sucre?

Les médecins disent qu'il y a deux sources principales d'augmentation de la glycémie.

  1. Glucides qui entrent dans le corps avec de la nourriture.
  2. Le glucose, qui passe du foie (le "dépôt" de sucre dans le corps) dans le sang.

Symptomatologie

Si le patient a une glycémie élevée, les symptômes peuvent être les suivants.

  1. Miction abondante et assez fréquente. Dans la pratique médicale, cela s'appelle polyurie. Si le sucre dépasse une certaine marque, les reins commencent à travailler activement et éliminent l'excès de liquide du corps. Dans ce cas, le symptôme suivant se produit.
  2. Grande soif. Si une personne a constamment soif et ne peut pas s'enivrer, c'est une raison pour consulter un médecin. Comme il s’agit du premier symptôme d’une glycémie élevée.
  3. Prurit
  4. Si le patient a une glycémie élevée, les symptômes peuvent également affecter le système urogénital. Ainsi, il peut s'agir d'une démangeaison à l'aine, ainsi que d'une gêne dans la région génitale. La raison en est une miction fréquente, qui peut entraîner la multiplication de divers microbes dans la région génitale. L'inflammation du prépuce chez l'homme et les démangeaisons vaginales chez la femme sont également des symptômes importants pouvant indiquer un taux de sucre excessif.
  5. Chez les patients présentant une glycémie élevée, les égratignures ne guérissent pas longtemps. La situation est encore pire avec des blessures.
  6. Un déséquilibre électrolytique est un autre signe d'hyperglycémie. En effet, avec l'urine du patient, les micro-éléments importants pour le corps sont éliminés. Dans ce cas, les symptômes suivants peuvent apparaître: convulsions musculaires et gastro-méningées, ainsi que des problèmes du système cardiovasculaire.
  7. Si le patient a une glycémie élevée, les symptômes seront les suivants: léthargie, perte de force, somnolence. Le fait est qu’avec un taux de sucre élevé, le glucose n’est pas absorbé par le corps et, par conséquent, une personne n’a aucun endroit où prendre en charge sa force et son énergie.
  8. Un autre symptôme est une sensation constante de faim et, par conséquent, une augmentation du poids corporel.

Raisons

Qu'est-ce qui peut causer une hyperglycémie? Quelle est la cause du problème dans ce cas, les médecins?

  1. Facteur héréditaire ou prédisposition génétique. C'est à dire si le patient dans la famille a eu des maladies similaires, il est à risque.
  2. Maladies auto-immunes (le corps commence à percevoir ses propres tissus comme étrangers, les attaquant et les endommageant).
  3. L'obésité (peut être à la fois une cause et une conséquence d'une augmentation de la glycémie).
  4. Blessures physiques et mentales. Le plus souvent, la glycémie augmente après avoir connu du stress ou de fortes expériences.
  5. Troubles circulatoires dans le pancréas.

Organes cibles

Donc, l'hyperglycémie. Les symptômes de cette maladie sont clairs. Qu'est-ce que ce saut de glucose va donc affecter en premier lieu? Ainsi, dans la mesure du possible, les yeux, les reins et les membres peuvent en souffrir. Les problèmes proviennent du fait que les vaisseaux qui nourrissent ces organes sont affectés.

  1. Les yeux Si le patient présente une augmentation de la glycémie, les symptômes se toucheront aux yeux. Ainsi, avec une telle condition à long terme, le patient peut ressentir un décollement de rétine, puis une atrophie du nerf optique va se développer, suivie d'un glaucome. Et le scénario le plus terrible est la cécité irréversible.
  2. Rein Il est important de dire que ce sont les organes excréteurs les plus fondamentaux. Ils aident à éliminer l'excès de glucose du corps au début de la maladie. S'il y a trop de sucre, les vaisseaux rénaux sont blessés, l'intégrité de leurs capillaires est perturbée et les reins font de plus en plus mal à leur travail. Si l’augmentation du taux de sucre est fortement négligée, les protéines, les érythrocytes et d’autres substances importantes pour le corps sont également excrétés dans les urines, ce qui entraîne le développement d’une insuffisance rénale.
  3. Membres. Les signes d'hyperglycémie peuvent également affecter les membres du patient. L'état des capillaires sanguins des jambes se détériore, ce qui peut entraîner divers processus inflammatoires conduisant au développement de plaies, de la gangrène et d'une nécrose des tissus.

Causes à court terme de l'augmentation du sucre

Le patient peut également augmenter le niveau de glucose pendant une courte période (taux élevé de sucre dans le sang). Les symptômes peuvent provoquer les conditions suivantes.

  1. Syndrome de douleur
  2. Infarctus du myocarde à écoulement aigu.
  3. Attaques d'épilepsie.
  4. Brûlures
  5. Dommages au foie (ce qui conduit au fait que le glucose n'est pas complètement synthétisé).
  6. Traumatisme cérébral lorsque l'hypothalamus est principalement touché.
  7. Les états de stress qui provoquent la libération d'hormones dans le sang.

En plus des problèmes ci-dessus, certains médicaments (diurétiques thiazidiques, glucocorticoïdes), ainsi que les contraceptifs oraux, les substances psychotropes et les diurétiques peuvent entraîner une augmentation à court terme du taux de sucre. Si vous prenez ces médicaments pendant une longue période, une maladie telle que le diabète peut se développer.

Test de tolérance

Comme cela a déjà été dit auparavant, si un patient a un taux de sucre dans le sang élevé, cela ne signifie pas pour autant qu'il souffre d'une maladie comme le diabète. Cependant, il est préférable de consulter un médecin dès les premiers symptômes. Après tout, si vous commencez un traitement en temps voulu, vous éviterez des processus irréversibles. Ainsi, dans ce cas, le médecin référera le patient à des tests, le principal étant le test de tolérance. À propos, cette étude est présentée non seulement aux patients présentant un taux de sucre élevé symptomatique, mais également aux catégories de personnes suivantes:

  1. ceux qui ont un poids supérieur à la norme;
  2. patients âgés de plus de 45 ans.

L'essence de l'analyse

Le test doit être effectué avec la présence de glucose pur en quantité de 75 g (vous pouvez l'acheter à la pharmacie). La procédure sera la suivante.

  1. Le patient à jeun donne du sang.
  2. Après cela, buvez un verre d'eau, où la quantité requise de glucose est diluée.
  3. Après deux heures, le sang est à nouveau donné (cette analyse est souvent effectuée non pas en deux mais en trois étapes).

Conditions

Pour que les résultats du test soient corrects, le patient doit compléter une liste de conditions simples mais importantes.

  1. Dans la soirée, vous ne pouvez pas manger. Il est important qu’au moins 10 heures s’écoulent entre le moment du dernier repas et celui du premier test sanguin. Idéal - 12 heures.
  2. La veille du test ne peut pas être chargé du corps. Sports exclus et exercices lourds.
  3. Avant de passer le test de régime ne doit pas être changé. Le patient devrait manger tous les aliments qu'il consomme régulièrement.
  4. Il est nécessaire d'éviter l'apparition de stress et de surmenage émotionnel.
  5. Il est nécessaire de faire le test une fois le corps reposé. Après un travail de nuit, les résultats du test seront déformés.
  6. Le jour du don de sang, il est également préférable de ne pas trop travailler. Une meilleure journée à passer à la maison dans une atmosphère détendue.

Résultats de test

Les résultats du test sont très importants.

  1. Le diagnostic de "violation de tolérance" peut être posé si l'indicateur est inférieur à 7 mmol par litre l'estomac vide, ainsi qu'à 7,8 - 11,1 mmol par litre après avoir consommé la solution avec du glucose.
  2. Le diagnostic de glycémie à jeun altérée peut être posé si les indicateurs de jeûne se situent dans la plage de 6,1 à 7,0 mmol / l, après avoir pris une solution spéciale - inférieure à 7,8 mmol / l.

Cependant, dans ce cas, ne paniquez pas. Pour confirmer les résultats devront faire plus d'échographie du pancréas, passer un test sanguin et un test enzymatique. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin et si, en même temps, vous suivez un régime alimentaire particulier, des signes d'hyperglycémie peuvent rapidement disparaître.

Prévention

Afin de ne pas faire face à un problème tel que l'hyperglycémie, une personne doit adhérer à des mesures de prévention spéciales. Donc, ce sera très important pour un régime spécial, qui doit nécessairement être suivi.

  1. Si le poids du patient est excessif, le régime alimentaire devrait être faible en calories. À la même heure, tous les jours du menu doivent être présents protéines et graisses. Les glucides ne doivent pas être ingérés en quantités excessives.
  2. Avec le sucre élevé, il est souvent nécessaire de consommer de la nourriture en petites portions.
  3. Abandonnez complètement le besoin de produits tels que les craquelins, les frites, la restauration rapide, l’eau gazeuse douce.
  4. Vous devez surveiller le nombre de calories consommées. Si une personne mène une vie active, fait du sport, son régime devrait contenir une quantité normale de calories. Sinon, la nourriture devrait être faible en calories.
  5. Consommez de meilleurs aliments cuits à l'étouffée. Vous devez abandonner les aliments frits, les aliments fumés et l'alcool. Les produits à base de farine, les sucreries et l’alcool sont particulièrement à éviter.
  6. Dans la nourriture devrait être la quantité minimale de sel et de graisse animale.
  7. Le dernier repas ne devrait pas être plus tard que deux heures avant le coucher.
  8. Parmi les boissons que vous pouvez café et thé sans sucre, vous pouvez également prendre des tisanes et des jus de fruits frais.

Que faire: conseils de médecine traditionnelle

Si une personne a augmenté sa glycémie, il est préférable de consulter un médecin. Cependant, vous pouvez également traiter ce problème vous-même. Il suffit d'utiliser la médecine traditionnelle.

  1. Collection Pour réduire la glycémie, vous devez prendre une partie de la graine de lin et deux parties des ingrédients suivants: gousses de haricots, feuilles de myrtille séchées et paille d’avoine. Tout cela est écrasé. Pour préparer le médicament, vous devez prendre trois cuillères à soupe de la collection, verser 600 ml d’eau bouillante et laisser mijoter à feu doux pendant environ 20 minutes. Après cela, le liquide est filtré et refroidi. Elle prend trois cuillères à soupe trois fois par jour avant les repas.
  2. Pissenlit Si un patient a légèrement augmenté sa glycémie, il devrait manger environ 7 paniers de pissenlit chaque jour.
  3. Pour que le sucre soit toujours normal, vous devez moudre une cuillerée à soupe de sarrasin dans un moulin à café, verser le tout avec un verre de kéfir, insistez bien la nuit. Le matin, le médicament est bu une demi-heure avant les repas.

Signes d'hyperglycémie chez les femmes

Souvent, les femmes qui ne présentent pas de démangeaisons, ternissent leurs cheveux, commencent à changer les moyens d’hygiène, sans consulter un médecin et ne sachant pas qu’elles doivent faire face aux premiers signes d’une hyperglycémie.

En général, les symptômes d’une augmentation du taux de sucre chez les femmes et les hommes ne diffèrent pas, sauf en ce qui concerne les manifestations de l’appareil reproducteur.

Causes de l'hyperglycémie

L'augmentation de la glycémie (hyperglycémie) peut être physiologique et pathologique.

Des améliorations physiologiques se développent lorsqu'un travail musculaire ou nerveux important est à venir.

Des symptômes de forte teneur en sucre sont observés dans le sang lors de conditions de stress aiguë, tant chez les femmes que chez les hommes. L'hyperglycémie accompagne:

  • crise cardiaque;
  • choc de la douleur;
  • intervention chirurgicale;
  • crise d'épilepsie;
  • brûlure importante;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • insuffisance hépatique;
  • stress physique ou psycho-émotionnel stressant.

En situation de stress, 90% des personnes développent une hyperglycémie de stress supérieure à 7,8 mmol / L.

Lorsqu'une grande quantité de l'hormone adrénaline pénètre dans le sang, le taux de sucre augmente brusquement, ce qui se manifeste par des symptômes:

  • pouls rapide;
  • pupilles dilatées, accommodement perturbé - capacité de se concentrer sur le sujet;
  • la sueur;
  • respiration rapide;
  • hypertension artérielle.

Pathologique, c'est-à-dire associé au développement de la maladie, une augmentation de la glycémie est constatée dans les conditions suivantes:

  • altération de la tolérance au glucose (prédiabète);
  • diabète - types 1, 2, auto-immune (diabète LADA), chez les femmes - gestationnel et quelques autres types rares de cette maladie.

État de prédiabète

L'état du prédiabète est caractérisé par le sucre:

  • à jeun dans le sang supérieur à 5,7 mais non supérieur à 6,1 mmol / l;
  • après 2 heures de consommation d'aliments - plus de 7,8, mais moins de 11,1 mmol / l.

Ce phénomène se produit lorsque la production d'insuline ne s'arrête pas mais que la sensibilité des tissus à celle-ci diminue.

En conséquence, la glycémie est chroniquement élevée, mais les signes de la maladie ne sont pas encore suffisamment significatifs pour montrer des symptômes cliniques évidents.

Types de diabète

Dans tous les types de diabète, la glycémie dépasse 11,1 mmol / l. L'indicateur sert de critère de diagnostic pour tous les types de cette maladie chez les hommes et les femmes de tous les groupes d'âge.

Le diabète 1 est une maladie héréditaire. Cela représente environ 2% du nombre total de patients.

Le diabète 2 est une maladie acquise avec une prédisposition héréditaire causée par une violation du métabolisme des glucides et des lipides.

La maladie est tellement associée à une lésion vasculaire et au développement de l'athérosclérose qu'elle est parfois appelée pathologie cardiovasculaire.

Quel est dangereux dans l'augmentation de la glycémie

Une glycémie élevée affecte principalement le transport de l'oxygène et l'état des vaisseaux sanguins.

Lorsque la glycémie est élevée, la quantité de glycosylée, c'est-à-dire l'hémoglobine liée au glucose, augmente. Les érythrocytes porteurs de l'hémoglobine glyquée sont incapables de délivrer efficacement de l'oxygène, ce qui entraîne une privation d'oxygène pour les tissus.

Les parois des vaisseaux sanguins contenant beaucoup de glucose perdent leur élasticité et deviennent fragiles. De ce fait, la perméabilité capillaire diminue.

Surtout, les changements négatifs se manifestent dans les organes à approvisionnement en sang accru. Les corps cibles sont:

  1. Yeux - Les vaisseaux rétiniens sont endommagés
  2. Le cerveau et les nerfs périphériques - la formation de la gaine de myéline est perturbée, la sensibilité nerveuse des extrémités disparaît progressivement
  3. Rein - capacité de filtration tubulaire rénale diminuée
  4. Cœur

En cas de stress chronique dans l'organisme, des conditions sont créées pour la formation d'un état de prédiabète et sa transition vers le diabète 2.

Signes de prédiabète

Le premier signe de diminution de la tolérance au glucose est la formation chez l’homme de diverses maladies du système cardiovasculaire. Probabilité élevée de prédiabète chez les femmes atteintes d'athérosclérose, d'hypertension.

Les premiers signes d’une augmentation chronique de la glycémie sont des symptômes:

  • l'insomnie;
  • sensation de picotement dans les membres, engourdissement causé par des lésions des nerfs périphériques;
  • soif accrue et augmentation de la miction;
  • acuité visuelle réduite;
  • prurit;
  • augmentation des maladies de la peau;
  • détérioration de la peau et des cheveux;
  • cicatrisation plus longue que d'habitude;
  • une augmentation des maladies infectieuses, leur cours sévère.

L'insomnie est l'un des symptômes typiques du développement d'une tolérance au glucose, qui n'est souvent pas associée au prédiabète.

Si la glycémie est élevée, elle peut être exprimée par un symptôme tel que l'apnée du sommeil - un arrêt temporaire de la respiration pendant le sommeil. Le trouble du sommeil se traduit par:

  • les premiers réveils;
  • se sentir fatigué le matin même avec une durée de sommeil normale;
  • sommeil léger, réveil fréquent la nuit.

Symptômes du diabète

Les signes indiquant une augmentation significative de la glycémie chez le patient sont des symptômes caractéristiques du diabète et des types 1 et 2:

  1. Polyurie - augmentation du volume quotidien d'urine au lieu de 1,4 litre, allocation de 5 litres ou plus
  2. Polydipsie - soif non naturelle causée par la déshydratation, l'accumulation de produits métaboliques dans le sang
  3. Polyphagie - augmentation de l'appétit causée par une absorption insuffisante de glucose
  4. Réduction de poids
  5. Glycosurie - l'apparition de sucre dans l'urine
  6. Hypotension orthostatique - abaissement de la pression artérielle en se levant

Avec des indicateurs généralement observés aux stades de la glycémie très élevée, les symptômes apparaissent:

  • l'odeur d'acétone du corps;
  • engourdissement des membres.

Diabète 1

Le diabète sucré 1 (DM1) est diagnostiqué plus souvent à un jeune âge, l'incidence maximale se produisant entre 10 et 13 ans.

La maladie se manifeste par des symptômes aigus, elle se développe rapidement au cours de plusieurs semaines ou de plusieurs mois. Il est généralement diagnostiqué pendant la saison froide, le pic atteint en octobre - janvier.

Souvent, la manifestation de la maladie est précédée par la grippe, ARVI, portée sur les jambes et difficile à traiter.

Diabète 2

La pathologie est provoquée par l'obésité, généralement diagnostiquée après 40 ans. Le diabète 2 (diabète de type 2) couvre jusqu'à 10% de la population adulte totale et tous les 15 à 20 ans, le nombre de patients atteints de diabète de type 2 dans le monde double.

La maladie se caractérise par une augmentation progressive des symptômes.

Les premiers signes d'une augmentation chronique du taux de sucre dans cette maladie sont les suivants:

  • dermatose prurigineuse - maladies de la peau neurodermatite, psoriasis, urticaire;
  • vulvovaginite fongique chez les femmes;
  • impuissance chez les hommes.

Selon les statistiques, il s'écoule en moyenne 7 ans entre l'apparition des premiers signes d'augmentation de la glycémie, le diagnostic et le début du traitement du DT2.

Chez l'adulte, le premier signe d'hyperglycémie est souvent l'apparition d'une dermatose prurigineuse, ce qui incite les patients à demander l'aide d'un dermatologue.

Un signe précoce de taux élevé de sucre dans le sang des femmes peut être une sensation de brûlure dans la vulve, qui ne répond pas au traitement de manière persistante.

Les symptômes d'hyperglycémie peuvent être des perturbations du cycle chez les femmes en âge de procréer. Lorsque les symptômes de l'hyperglycémie à la ménopause chez les femmes sont:

  • les marées;
  • transpiration;
  • changements de poids non liés au régime alimentaire;
  • gonflement, douleur dans les jambes;
  • diminution de la capacité de travail;
  • faiblesse

En éliminant les modifications causées par les niveaux élevés de sucre dans le sang pour les symptômes de la ménopause, les femmes reportent ainsi la visite au médecin et le diagnostic de la maladie.

L'augmentation du sucre peut être si secrète que le patient ne se rend pas chez le médecin dès les premiers symptômes de la maladie, mais déjà au stade de complications potentiellement mortelles:

  • ulcères du pied;
  • perte de vision;
  • endartérite oblitérante;
  • crise cardiaque;
  • coup

Signes de lésions organiques dans le diabète

Pour comprendre que la glycémie est élevée, sans déterminer le niveau de glycémie, en se concentrant uniquement sur des symptômes tels que la soif, la polyurie ou les troubles du sommeil, il est impossible.

Une glycémie élevée peut endommager tous les systèmes organiques. Les symptômes de taux de sucre élevés peuvent être masqués par une grande variété de maladies somatiques.

Le système vasculaire, le cerveau, les yeux et les reins sont les plus touchés par l'augmentation de la glycémie. Chez les femmes présentant une glycémie élevée, elles associent le développement de l'ostéoporose à la ménopause.

Signes d'hyperglycémie du coeur et des vaisseaux sanguins

Dans le diabète sucré, une ischémie du coeur se développe souvent - un apport insuffisant en oxygène aux cellules du myocarde. Une complication de l'ischémie cardiaque est un infarctus du myocarde silencieux avec un risque élevé de mortalité.

Le diabète sucré est caractérisé par une cardiomyopathie diabétique. Les signes de cet état sont:

  • douleur au cœur, non aggravée par l'effort physique;
  • essoufflement;
  • gonflement;
  • arythmie

Les symptômes de l'hypertension artérielle se retrouvent chez 65% des adultes souffrant d'hyperglycémie.

Les symptômes de l'hypertension, lorsque la glycémie augmente, apparaissent:

  • les acouphènes;
  • vertiges et maux de tête;
  • la tachycardie;
  • douleur dans le coeur.

Signes de troubles du tube digestif

Avec le sucre élevé, tous les organes du tube digestif sont touchés. Signes de dommages au système digestif:

  1. Dysphagie - inconfort en avalant
  2. Douleur dans l'hypochondre droit, causée par une violation du métabolisme des graisses dans le foie
  3. Entéropathie diabétique - une violation de l'innervation intestinale
  4. Gastroparésie diabétique - une violation de la régulation nerveuse de l'estomac

Les symptômes de la gastroparésie diabétique, l'une des complications les plus graves du diabète, incluent:

  • brûlures d'estomac;
  • hoquet;
  • nausées, vomissements, douleurs abdominales après avoir mangé;
  • des ballonnements;
  • sensation de plénitude dans l'estomac dès la première cuillère.

Le développement de la gastroparésie diabétique est indiqué par une augmentation des symptômes après la consommation de boissons gazeuses, d’aliments frits, d’aliments fibreux, riches et gras.

Symptômes de l'entéropathie diabétique, qui se développe à la suite d'une élévation chronique de la glycémie:

  • la diarrhée;
  • stéatorrhée - matières fécales à reflets huileux;
  • selles liquides et douloureuses plusieurs fois par jour;
  • diarrhée nocturne;
  • incontinence fécale;
  • perte de poids

Plus souvent que chez les hommes, on observe une incontinence fécale chez la femme, ce qui s'explique par un accouchement difficile, l'état du système nerveux. Avec l'augmentation du sucre, l'innervation du sphincter anal est perturbée, c'est pourquoi il se détend de manière incontrôlable.

L'effet de l'hyperglycémie sur le système urinaire

Des altérations des reins et de la vessie, causées par l'effet toxique d'une glycémie élevée, sont observées chez 50% des patients diabétiques. Les signes de diabète de la vessie peuvent être:

  • une diminution de la fréquence des mictions allant jusqu'à 2-3 par jour;
  • accumulation d'urine dans la vessie jusqu'à 1 litre au lieu des 300 à 400 ml habituels;
  • vidange incomplète;
  • interruption du flux d'urine;
  • fuite urinaire et incontinence;
  • infections fréquentes des voies urinaires.

L'incontinence urinaire chez la femme est un problème encore plus fréquent et non moins désagréable que l'incontinence fécale. Ces statistiques suggèrent que le problème de l'incontinence urinaire ne concerne pas seulement les femmes plus âgées pendant la ménopause, mais également les femmes en âge de procréer.

L'effet de sucre élevé sur la peau

Avec une augmentation prolongée de la teneur en glucose, les propriétés de barrière de la peau se modifient. Les symptômes de violation sont:

  • prurit;
  • infections fongiques et bactériennes fréquentes de la peau;
  • taches de vieillesse sur le devant du tibia;
  • rougeur de la peau des pommettes et du menton.

Ces signes d'augmentation de la glycémie sont les premiers symptômes du DT2 chez les femmes chez qui on a diagnostiqué un diabète gestationnel.

Effet de l'hyperglycémie sur le tissu osseux

Avec une augmentation de la glycémie chez l'adulte, des modifications du tissu osseux se produisent et des symptômes se développent:

  • l'ostéoporose;
  • difformités du pied;
  • Syndrome des mains des justes.

L'ostéoporose est une manifestation dangereuse de l'hyperglycémie chez les femmes. La destruction du tissu osseux est plus fréquente chez les femmes, ses symptômes:

  • violation de la posture;
  • ongles cassants;
  • détérioration des dents;
  • crampes nocturnes dans les jambes;
  • douleur au bas du dos, debout ou assise.

Chez les femmes atteintes de diabète de type 1, le risque de fracture de la hanche est 12 fois plus élevé que celui des femmes ne présentant pas un taux élevé de sucre dans le sang. Dans le diabète sucré, l'ostéoporose est moins fréquente, cependant, le risque de fractures dues à l'ostéoporose est 2 fois plus élevé que chez les personnes en bonne santé.

Les changements de sucre élevés affectent les membres. Pour vérifier quelles violations ont déjà été commises avec les mains présentant une glycémie élevée, vérifiez le symbole "Mains diabétiques".

Ce syndrome s'appelle également la «main des justes», l'hiropathie diabétique. Cela réside dans le fait que lorsque vous essayez de réunir vos paumes l'une contre l'autre en gardant l'avant-bras parallèle au sol, vous ne pouvez pas fermer complètement les doigts et les paumes correspondants des mains droite et gauche.

L'impossibilité de réunir les paumes des mains ou les «paumes de la maison» est notée à la fois dans le diabète et le diabète sucré.

Diabète LADA

Un sucre de longue durée est observé dans le diabète auto-immun ou le diabète LADA latent (caché). La maladie appartient au DT1 insulino-dépendant, mais ses symptômes ressemblent beaucoup aux signes du DT2.

LADA se développe dans les 35 à 55 ans. La raison de LADA est l'agression du système immunitaire contre ses propres cellules bêta du pancréas.

Sachez quels symptômes du diabète doivent être traités immédiatement et correctement. Selon les statistiques, dans 15% des cas, en raison de la similitude des symptômes, au lieu de LADA, le DT2 est diagnostiqué par erreur.

La différence entre ces types de maladies causées par une forte teneur en sucre;

  • avec le DT2, le surpoids et l'obésité apparaissent;
  • LADA n'augmente pas le poids.

Les signes de teneur élevée en sucre dans LADA sont:

  • la déshydratation;
  • manque d'effet dans l'application de médicaments hypoglycémiants.

LADA est plus commun chez les femmes. L'un des facteurs de risque de cette forme de maladie est le diabète gestationnel diagnostiqué pendant la grossesse.

Glycémie élevée

"Votre taux de sucre dans le sang est élevé" - chaque année, des millions de personnes dans le monde entendent pour la première fois entendre par leurs médecins un résumé des derniers tests soumis. À quel point ce symptôme est-il dangereux, comment le gérer et prévenir le développement possible d'un certain nombre de maladies? Tout cela se lit ci-dessous.

Introduction

Sous la simple expression philistine "taux de sucre dans le sang élevé", cela signifie généralement une hyperglycémie - une manifestation clinique du symptôme d'un excès de glucose dans le plasma. Il a plusieurs degrés de gravité, une variété d'étiologies avec un fort accent sur le diabète, ainsi que des symptômes graves. Il est diagnostiqué chez les patients dont le taux de sucre dans le sang dépasse le taux moyen de 3,3–5,5 mmol / l.

Symptômes de sucre élevé

La liste classique des symptômes externes d'hyperglycémie comprend:

  1. Forte soif constante.
  2. Fortes gains non-dynamiques ou perte de poids.
  3. Mictions fréquentes.
  4. Syndrome de fatigue chronique.
  5. Peau sèche et muqueuses.
  6. Problèmes de vision, spasmes musculaires accommodatifs.
  7. Arythmies.
  8. Faible réponse immunitaire aux infections, mauvaise cicatrisation des plaies.
  9. Respiration bruyante profonde, forme moyenne d'hyperventilation.
  10. Dans les formes aiguës d'hyperglycémie, il existe une forte déshydratation, une acidocétose, une altération de la conscience et, dans certains cas, un coma.

Il faut comprendre que les signes ci-dessus peuvent être des indicateurs des symptômes de diverses maladies. Par conséquent, si vous détectez au moins quelques manifestations négatives, vous devriez consulter un médecin et vous faire tester pour déterminer le diagnostic exact.

Causes possibles

Le plus souvent, la cause du symptôme est:

  1. Le diabète. Dans la plupart des cas, la manifestation chronique de l'hyperglycémie est la principale caractéristique de cette maladie.
  2. Mauvaise nutrition. Les violations graves du régime alimentaire normal, ainsi que la prévalence d'une base alimentaire riche en calories peuvent entraîner des formes aiguës d'hyperglycémie et ne pas être associées à sa forme diabétique.
  3. Le stress. L'hyperglycémie post-stress est typique des patients dont l'immunité est faible, le plus souvent dans le contexte du développement d'un processus inflammatoire local.
  4. Maladies infectieuses graves à large spectre.
  5. Prise d'un certain nombre de médicaments - rituximab, corticostéroïdes, niacine, asperaginase de forme libre, bêta-bloquants, antidépresseurs de première génération, inhibiteurs de protéase, diurétiques thiazidiques, fentimidine.
  6. Manque chronique de vitamines du groupe B.

Causes de taux de sucre élevés chez les adultes et les femmes enceintes

Comme le montre la pratique médicale, dans 90% des cas, l'hyperglycémie chronique persistante chez l'adulte est une manifestation du diabète sucré, principalement de type 2. D'autres facteurs négatifs sont généralement des rythmes quotidiens de sommeil et d'éveil mal développés, le stress au travail et un mode de vie sédentaire, accompagné d'obésité.

L’augmentation du taux de sucre dans le sang chez les femmes enceintes mérite une attention particulière - l’hyperglycémie peut ici être temporaire, associée à la restructuration de l’organisme dans son ensemble et aux changements hormonaux en particulier (manifestation physiologique), et constitue donc un type particulier de diabète sucré - le diabète dit de moment de la grossesse et disparaît souvent après l'accouchement. Si, dans le premier cas, le suivi médical habituel de l’état du patient est suffisant, dans le second cas, la maladie détectée chez 4 à 5% des femmes dans une position intéressante peut nuire à la fois au fœtus et à la santé de la future mère. Les experts prescrivent donc un traitement complexe tenant compte de la physiologie actuelle. malade

Causes de l'hyperglycémie chez les nouveau-nés et les enfants

Chez les enfants du primaire et de l'adolescence, l'hyperglycémie est généralement associée à un certain nombre de facteurs - malnutrition, stress et développement de processus inflammatoires infectieux dans le contexte d'activation des hormones de continsuline endogènes activantes, produites en grand nombre avec une croissance active de l'organisme. Seulement dans certains cas, après l’exclusion de toutes les raisons susmentionnées, le diabète sucré, principalement de type 1, est détecté chez les enfants.

L'hyperglycémie néonatale mérite une attention particulière - elle est causée par un certain nombre de facteurs, généralement non liés aux causes classiques des symptômes chez les enfants et les adultes. Dans la très grande majorité des cas, l'augmentation du taux de sucre dans le sang est due à l'administration active de glucose par voie intraveineuse chez les nouveau-nés de faible poids à la naissance. L'hyperglycémie chez les bébés prématurés dans les premiers jours de la vie est la manifestation d'un manque d'hormone qui dégrade la proinsuline, souvent dans le contexte d'une résistance incomplète à l'insuline elle-même.

Le type transitoire d'hyperglycémie peut également être provoqué par l'administration de glucocorticoïdes, une septicémie fongique, un syndrome de détresse respiratoire, une hypoxie. Comme le montrent les statistiques médicales modernes, plus de la moitié des nouveau-nés qui entrent pour une raison ou une autre dans l’unité de soins intensifs présentent une glycémie élevée. Bien que les taux de glucose élevés soient moins fréquents que l'hypoglycémie classique, la probabilité de complications et le risque de décès sont plus importants ici.

Diagnostics

Un ensemble de mesures de diagnostic de base pour identifier les niveaux élevés de sucre dans le sang comprend des textes et des tests. Si vous souffrez d'hyperclycémie sous une forme légère, il est assez difficile de la définir vous-même à l'aide d'un glucomètre classique très pratique. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin qui vous prescrira les tests appropriés.

  1. Don de sang à jeun. Méthode connue de l'orthotoluidine, qui détermine la concentration de glucose dans le plasma sans tenir compte d'autres composants réducteurs. Il est rendu le matin l'estomac vide (12 heures avant l'analyse, il est nécessaire de refuser de prendre de la nourriture, des médicaments ou des efforts physiques). Si le diagnostic principal révèle des écarts par rapport à la norme, le spécialiste référera le patient à des études supplémentaires.
  2. Méthode de chargement. Elle est réalisée principalement dans des conditions d'hôpital jour / jour et nuit. Le matin, du sang est donné à jeun, conformément aux règles de la première méthode, après quoi le glucose est dosé dans le corps et, après plusieurs heures, le sang est repris. Si les résultats du seuil de test secondaire de 11 mmol / l sont dépassés, le médecin pose généralement un diagnostic d'hyperglycémie.
  3. Méthode de réduction clarifiante. Don de sang pour analyse en tenant compte d'autres composants, notamment l'acide urique, l'ergonine, la créatinine. Vous permet de clarifier le diagnostic et d'identifier les éventuels problèmes connexes, tels que la néphropathie diabétique.

Conséquences possibles

L'hyperglycémie n'est qu'un symptôme indiquant un dysfonctionnement des systèmes de l'organisme ou du diabète. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’ya pas de complications lorsque la glycémie est élevée. L'acidocétose est la conséquence la plus dangereuse de cette pathologie. Cette violation du métabolisme des glucides augmente considérablement la concentration de corps cétoniques dans le plasma sanguin, le plus souvent dans le contexte du diabète, quel que soit le stade de décompensation, ce qui provoque une céturie, une arythmie, des troubles respiratoires, la progression rapide des infections de faible intensité présentes dans le corps, une déshydratation. Dans certains cas, en l'absence d'une réponse médicale dûment qualifiée, un coma diabétique / hyperglycémique se développe et lorsque le niveau de pH (acidité du corps) tombe à 6,8, un décès clinique se produit.

Comment faire baisser la glycémie?

Le traitement de l'hyperglycémie vise à éliminer temporairement l'hyperglycémie et à traiter la maladie sous-jacente à l'origine de cet état pathologique.

Médicaments et moyens réduisant le taux de sucre dans le sang:

  1. Injection directe d'insuline. La posologie est choisie individuellement, dans l’état précédant le coma, des préparations d’ultra-short très rapides sont utilisées - humalog, humuline.
  2. Utilisation d’hypoglycémiants oraux. Groupes de médicaments à base d’acides benzoïques, sensibilisants, inhibiteurs de la A-glucosidase, acides aminés phénylalanine, sulfonylurées - manine, metformine, etc.
  3. Boisson abondante. Solution de bicarbonate de soude faible pour les formes graves d’hyperglycémie.
  4. Exercice (dans les formes les plus bénignes du syndrome).
  5. À moyen terme - régime thérapeutique.

Nutrition et régime

Comme l'hyperglycémie persistante est dans la grande majorité des cas une manifestation du diabète sucré, un régime alimentaire approprié est essentiel pour un traitement efficace du problème.

Il est particulièrement important de suivre un régime en cas de dépistage du diabète de type 1. Base - exclusion du régime alimentaire des aliments à base de glucides facilement digestibles, ainsi que l'équilibre maximal du régime en calories, lipides et protéines.

Produits réduisant la glycémie

Parmi la variété de produits sur le marché intérieur, avec un taux élevé de glucose dans le sang, vous devez choisir ceux qui ont l’indice glycémique le plus bas. Il faut comprendre qu'il n'y a pas d'aliment qui puisse réduire le sucre - tous les aliments connus à faible indice glycémique n'augmentent pratiquement pas leur niveau, mais ne peuvent à eux seuls sauver une personne de l'hyperglycémie.

  1. Fruits de mer - Les homards, les crabes et les homards ont l'un des index glycémiques les plus bas.
  2. Fromage de soja - en particulier le tofu.
  3. Chou, courgettes, citrouille, feuilles de laitue.
  4. Épinards, soja, brocoli.
  5. Champignons
  6. Certains types de fruits - citrons, avocats, pamplemousses, cerises.
  7. Concombres, tomates, poivrons, céleri, carottes, asperges, raifort.
  8. Oignons frais, topinambour.
  9. Certains types d'épices - gingembre, moutarde, cannelle.
  10. Huiles - lin ou lin.
  11. Les aliments riches en fibres - légumineuses, noix (noix, noix de cajou, amandes), céréales (gruau).
  12. Lentilles

Tous les produits mentionnés ci-dessus appartiennent à la «liste verte» et peuvent être utilisés en toute sécurité pour les personnes souffrant d'hyperglycémie.

Régime alimentaire

La médecine moderne considère le régime alimentaire comme l'un des principaux facteurs de normalisation de la qualité de vie et de la santé des patients souffrant d'hyperglycémie, qui joue un rôle essentiel dans le traitement du diabète et contribue à la compensation efficace du métabolisme des glucides.

Pour les patients chez qui on a diagnostiqué le premier type de diabète, la diète est obligatoire et vitale. Chez les diabétiques du deuxième type, une nutrition adéquate vise souvent à corriger le poids corporel.

Le concept de base d'un régime est une unité de pain, l'équivalent de 10 grammes de glucides. Pour les personnes souffrant d'hyperglycémie, des tableaux détaillés ont été développés pour montrer ce paramètre à la plupart des aliments modernes présents dans l'alimentation.

Lors de la détermination de l’ensemble quotidien de ces produits, il est nécessaire d’exclure les aliments raffinés, les sucreries, le sucre et les pâtes alimentaires, le pain blanc, le riz / semoule, ainsi que les composants alimentaires contenant des graisses réfractaires, en se concentrant sur les aliments glucidiques contenant une grande quantité de fibres alimentaires. et sans oublier l'équilibre des acides gras polyinsaturés / saturés.

Il est conseillé d'utiliser les aliments de manière fractionnée, en élaborant une ration quotidienne pour trois doses principales et deux à trois doses supplémentaires. Un ensemble quotidien de 2 000 calories classiques pour une personne souffrant d’hyperglycémie sans complications et un menu indicatif comprenant:

  • Petit déjeuner 1 - 50 grammes de pain noir, un œuf, 5 grammes de beurre, un verre de lait, 40 grammes de céréales autorisées.
  • Petit-déjeuner 2 - 25 grammes de pain noir, 100 grammes de fruits et du fromage cottage faible en gras.
  • Déjeuner - 50 grammes de pain autorisé, 100 grammes de viande maigre et de pommes de terre, 20 grammes de fruits séchés, 200 grammes de légumes et 10 grammes d'huile végétale.
  • Sûr, - 25 grammes de pain noir et 100 grammes de fruits / lait.
  • Dîner - 25 grammes de pain, 80 grammes de poisson, variétés de poisson ou fruits de mer allégés, 100 grammes de pommes de terre, légumes et fruits, 10 grammes d'huile végétale.
  • Au coucher - 25 grammes de pain et un verre de yogourt faible en gras.

Toute substitution de produits est possible sur des équivalents caloriques au sein des quatre principaux groupes de base:

  1. Légumes, fruits / baies, pain, céréales.
  2. Fromage cottage, variétés de poisson / viande faibles en gras.
  3. Crème sure, crème, beurre.
  4. Lait / œufs et autres ingrédients contenant divers ingrédients alimentaires.

L'usage des édulcorants, si populaires au début du nouveau siècle, est actuellement critiqué par de grands groupes de nutritionnistes en raison de sa forte teneur en calories. Nous déconseillons donc de les abuser, dans des cas extrêmes, en appliquant des restrictions strictes à votre alimentation quotidienne.

D'Autres Articles Sur Embolies