logo

Plaquettes: espérance de vie, normale

Les plaquettes jouent un rôle important dans le système circulatoire humain. Ils contribuent à l'épaississement du sang en cas de lésion des parois du tissu vasculaire, forment un caillot de sang au site de la plaie et aident au transport des substances utiles. On considère que l'espérance de vie des plaquettes est à partir du moment où elles se séparent des cellules de la moelle osseuse.

Habitat

Les plaquettes commencent à émerger même dans le mégacaryocyte, aussi appelé grosse cellule de la moelle osseuse. Le diamètre du progéniteur est de 60 à 120 microns. Dans sa forme mature, il a un grand cytoplasme, des grains violet-rose et un noyau grossier de forme indéfinie.

A ce stade, de petites écailles s’exfolient de son cytoplasme. Leur troisième partie est localisée dans la rate, le reste du corps est libéré dans la circulation sanguine générale. Le retard dans la rate est dû à la lenteur des progrès dans les cordons irréguliers. Par conséquent, la maladie de cet organe entraîne une diminution de la numération globulaire globale.

Type de plaquettes

Lors de l'analyse, seules les cellules matures sont évaluées, leur nombre dans le corps d'une personne en bonne santé est d'environ 90%. Mais il existe d'autres types de plaques:

  • Jeunes, ils sont plus matures. Si leur excès est enregistré, cela signifie que la moelle osseuse est usée, en particulier en cas de perte de sang importante.
  • Les plus âgés se distinguent par la présence d’un mince rebord autour du bord de la cellule et d’un nombre accru de granules. Leur apparence indique le développement d'une tumeur maligne.
  • Les formes d'irritation se reconnaissent à la grande taille et à la forme irrégulière de la plaque. Leur origine est associée à une violation de la division des plaquettes dans les maladies du sang.

Structure des plaquettes

Les plaques matures ont une forme discoïde aux limites clairement définies et leur taille atteint en moyenne 2 à 5 µm. Ils ne contiennent pas de noyaux, mais ont un granulomère constitué de grains azurophiles en petite quantité de 5 à 20 pièces par unité.

Si vous faites une coupe, vous pouvez voir trois zones de la structure de la cellule:

  • Périphérique. Dans sa structure, il existe une région supermembranaire, responsable de l'activation de la plaquette. La membrane elle-même est nécessaire pour garantir une réaction de coagulation sanguine correcte et rapide.
  • La division des organites contient 4 variétés de granulés. La fonction principale est d'accumuler les facteurs responsables de la coagulation du sang. Cette capacité reste active pendant longtemps, malgré la faible espérance de vie des plaquettes chez l'homme.
  • Zone "Sol-gel". Les composants principaux de ce site sont les mitochondries. En raison des réactions d'oxydo-réduction, ils libèrent de l'énergie qui nourrit la cellule et lui permet de se déplacer.

Cycle de vie et fonctionnalité

Après la séparation finale du mégacaryocyte, l'espérance de vie des plaquettes est en moyenne de 7 à 11 jours. Mais leur activité et leurs fonctionnalités diminuent progressivement. La plus grande accumulation, et par la suite la destruction, a lieu dans le foie et la rate.

Les plaquettes diffèrent par leurs fonctionnalités et leurs propriétés uniques. Avec l'aide de récepteurs, ils peuvent coller au site des dommages, ce processus s'appelle l'adhésion.

Lorsque les plaques entrent en contact avec le collagène endothélial, des ions pénètrent dans le cytoplasme en raison de l’ouverture des canaux calciques. En conséquence, le système d'activation est lancé et les cellules changent de forme et de taille.

Ceci est suivi de la phase d'agrégation, lorsqu'un thrombus se forme, qui non seulement arrête le saignement, mais empêche également la pénétration de bactéries nocives dans le corps en raison de la croûte dense.

Plaquettes norm dans le sang humain

La durée moyenne de maturation d'un mégacaryocyte est de 5 jours, après quoi environ 3 000 plaquettes sont libérées. Chez l’adulte, le taux de plaques dans le test sanguin est légèrement supérieur à celui d’un enfant et se situe entre 150 et 350 x 10 9 / l; chez les bébés, une bonne lecture est de 150–250 × 10 9 / l.

Ces valeurs sont relatives et peuvent varier en fonction du sexe, de l'âge et de la présence de maladies. Si le nombre de cellules augmente ou diminue de manière significative, il s'agit alors d'un signe d'apparition de la maladie.

Que signifie le changement du nombre de plaquettes?

Thrombocytopénie

En analysant le sang d'un doigt, vous pouvez déterminer le tableau général de la maladie. Une diminution du nombre de plaquettes suggère une thrombocytopénie. Cela est dû à:

  • Troubles sanguins tels que leucémie, anémie.
  • La présence de maladies infectieuses.
  • Prédisposition génétique.
  • Insuffisance médullaire ou rénale.

En outre, leur réduction du sang peut être observée chez les femmes lors de changements hormonaux dans le corps, par exemple pendant la menstruation ou le port d'un enfant.

Le même effet peut avoir des médicaments ou de l'alcool.

Avec la thrombocytopénie, une hémorragie interne peut survenir à tout moment, car les vaisseaux deviennent fragiles et perdent leur élasticité. Il devrait être examiné dès les premiers signes de la maladie, tels que:

  • Apparence constante de sang lors du brossage des dents.
  • L'apparition d'ecchymoses avec une blessure légère.
  • Long arrêt des saignements avec une coupe peu profonde.
  • Saignements réguliers du nez.
  • Menstruations abondantes et prolongées.

Après un examen approfondi, le médecin prescrit un traitement, mais si le résultat approprié n’est pas obtenu, l’élimination de la rate devient alors le seul moyen de sortir.

Thrombocytose

Une augmentation du nombre de plaquettes indique une augmentation de leur production, ce qui peut entraîner la formation de caillots sanguins. Ceci est dû à:

  • Maladies inflammatoires des organes internes.
  • Tuberculose, cirrhose.
  • La présence de cancer.
  • Saignements transférés, parfois dus à une intervention chirurgicale.
  • Les médicaments à partir d'un certain nombre de corticostéroïdes.
  • Maladies du système circulatoire.
  • Opérations d'élimination de la rate.

Les plaquettes jouent un rôle important dans la vie des personnes. C'est pourquoi il est important de savoir quelle est la durée de leur existence et comment se protéger d'une diminution ou d'une augmentation de cet indicateur dans le sang.

Pourquoi les plaquettes sanguines sont-elles nécessaires, leur cycle de vie et leurs fonctions?

Le maintien du sang à l'état liquide repose sur la neutralisation de deux systèmes: la coagulation et l'anticoagulation. Ces mécanismes physiologiques puissants fournissent ce que les médecins appellent l'homéostasie de la coagulation. Dans cet article, nous allons nous intéresser au système de coagulation, ou plutôt à l’un de ses liens les plus puissants, les plaquettes. Après tout, leur valeur pour le corps ne peut être exagérée.

Quelles sont ces cellules et quel est leur cycle de vie

Le sang humain est représenté par une partie liquide, appelée plasma, et par des éléments formés - des cellules qui remplissent toutes les fonctions de cet environnement liquide interne du corps. Les représentants des composants du second composant sont les plaquettes. Ce sont de petites cellules (d'un diamètre de plus de 10 fois inférieur à un cheveu) de forme sphérique. Leur cycle de vie, les plaquettes dans le sang commencent à partir de la moelle osseuse, où se produit leur production. Le précurseur commun des tissus est myéloïde, donnant naissance non seulement à ces cellules sanguines, mais également aux leucocytes à globules rouges. Par conséquent, très souvent, l'état du niveau des plaquettes est en corrélation avec le fonctionnement de ces cellules sanguines.

Le précurseur immédiat des plaquettes peut être appelé mégacaryocyte. En mûrissant dans un peu plus d'une semaine, il devient une plaquette mature. Les plaquettes matures ayant des capacités fonctionnelles et les plaquettes immatures sont constamment éjectées de la moelle osseuse dans la circulation systémique. L'intensité de la production de la seconde dépend de la mesure dans laquelle les facteurs plaquettaires seront capables de maintenir l'uniformité dans la coagulation du sang. Par conséquent, il existe une condition dans laquelle des tests sanguins enregistrent un nombre normal ou même accru de plaquettes, mais la plupart d’entre eux ne possèdent pas les capacités physiologiques qui leur permettent d’accomplir les tâches prévues par la nature.

L’utilité fonctionnelle des plaquettes après leur libération dans la circulation sanguine n’est pas maintenue plus de 11 jours. En vieillissant, ils perdent leur capacité de mobilité et le développement de substances spécifiques qui leur permettent de se déplacer de manière mobile dans les vaisseaux de la microvascularisation, où ils ont vécu tout ce temps. Le plus puissant de leurs groupes est le tissu réticulaire - la rate et le foie. La plupart des vieilles plaquettes sont retardées précisément dans la rate, qui appartient au principal concentrateur de tous les éléments cellulaires du sang. Parmi eux se trouvent de nombreux macrophages qui effectuent le processus de destruction directe des plaquettes. Toutes les protéines et substances qui résultent de ce processus sont consommées par le corps en tant que matériau de construction pour de nouvelles plaquettes ou d'autres cellules.

Rôle physiologique pour le corps

Le sang humain, en plus de maintenir un état liquide, doit avoir une viscosité suffisante. Cela est nécessaire pour créer une sorte de tampon capable de garder tous ses composants cellulaires dans la lumière du lit vasculaire. Et ils en font des plaquettes. Ces cellules sont en état d'alerte et capables d'exercer instantanément leurs fonctions en cas de moindre risque de perte de sang.

En raison de leur petite taille et du grand nombre de cellules sanguines plaquettaires par rapport aux autres éléments cellulaires, la plupart d'entre eux s'accumulent près de la paroi des vaisseaux sanguins. De l'intérieur, il est tapissé d'une membrane spécifique, appelée intima, formée par les cellules endothéliales. Bien qu'aucun changement pathologique ne se produise dans le corps, les plaquettes qui ont une charge négative sur la membrane cellulaire sont repoussées par l'endothélium. Cela permet au sang de circuler librement dans les vaisseaux ramifiés.

L'activation plaquettaire se produit lorsque:

  • Modifications minimes de la part de l'endothélium vasculaire pouvant résulter de l'athérosclérose ou du processus inflammatoire;
  • L'apparition dans le sang de collagène, qui est libéré lors d'une lésion ou à l'intersection de la paroi vasculaire;
  • Production hépatique excessive de facteurs de coagulation;
  • Toute maladie grave ou affection critique accompagnée de déshydratation et d'intoxication grave.

Simultanément, une chaîne de réactions et de mécanismes physiologiques est lancée, au cours de laquelle ces cellules tentent non seulement de restaurer l’intégrité des vaisseaux, mais également de maintenir le sang dans un état tel qu’il puisse circuler dans des conditions de viscosité accrue. C'est la fonction principale des plaquettes. La chaîne de transformation et d'activation est représentée comme suit:

  1. Changement de la charge de la membrane plaquettaire. Cela conduit au fait qu'ils commencent à adhérer (adhérer) au site de lésion de la paroi vasculaire et les uns aux autres;
  2. Changement de forme des plaquettes. Instantanément, l'apparition de multiples processus spécifiques à la surface des plaquettes, grâce à quoi celles-ci acquièrent une structure chaotique et une forme en étoile. Cette fonctionnalité augmente la surface de la cellule;
  3. L'accumulation de cellules dans les zones pathologiques du lit vasculaire. Simultanément, des conglomérats se forment, ce qui permet de créer une structure maillée sur laquelle le fibrinogène peut s’installer. Ce facteur de coagulation, dernier maillon du système de coagulation, interagit avec le bouchon plaquettaire pour former un thrombus ou un caillot à part entière.
  4. Activer l'interconversion des facteurs de coagulation. Vise à accélérer la formation de fibrinogène et sa transformation de forme inactive en forme active;
  5. Stimulation de la synthèse des plaquettes par la moelle osseuse et diverses substances de la paroi vasculaire, ce qui accélérera le processus de coagulation du sang et mettra fin à la perte de sang existante.

Selon les dernières recherches des principales cliniques hématologiques, un rôle important des plaquettes dans la stimulation de la cicatrisation des plaies a été enregistré. Un tel phénomène physiologique est associé au développement de facteurs de croissance spécifiques, qui ont un effet potentialisateur sur la multiplication des cellules dans la lésion.

Comment déterminer le nombre de plaquettes

Pour étudier l’état du lien plaquettaire et déterminer le nombre d’éléments cellulaires contenus dans le sang, les méthodes de routine habituelles, qui consistent en une formule sanguine complète, sont suffisantes. Vous pouvez le réaliser en utilisant un examen microscopique standard ou les derniers analyseurs automatiques. Dans tous les cas, pour l'étude besoin de sang de doigt (capillaire).

Habituellement, lors de l’évaluation des résultats d’une analyse effectuée par examen microscopique, il n’ya pas de question, car tous les indicateurs, y compris les plaquettes, y sont présentés clairement. La complexité ne peut être qu'avec l'évaluation des résultats de l'analyse automatisée. Les plaquettes qu’elle contient sont désignées par l’abréviation des lettres latines PLT. À côté d'elle se trouvent les chiffres correspondant au résultat. En cas d'écarts par rapport à la norme, un deuxième test sanguin est obligatoire.

Les plaquettes sont des éléments très importants du sang, dont l'étude ne présente pas de grandes difficultés. Toutefois, une évaluation des résultats des tests et, en outre, leur interprétation correcte en cas de divergences par rapport à la norme doivent être effectuées exclusivement par un spécialiste compétent.

Laser Wirth

Encyclopédie de l'économie

Durée de vie des plaquettes | Prévention des varices réticulaires

Plaquettes: espérance de vie, normale

Les plaquettes jouent un rôle important dans le système circulatoire humain. Ils contribuent à l'épaississement du sang en cas de lésion des parois du tissu vasculaire, forment un caillot de sang au site de la plaie et aident au transport des substances utiles. On considère que l'espérance de vie des plaquettes est à partir du moment où elles se séparent des cellules de la moelle osseuse.

Habitat

Les plaquettes commencent à émerger même dans le mégacaryocyte, aussi appelé grosse cellule de la moelle osseuse.

Le diamètre du progéniteur est de 60 à 120 microns. Dans sa forme mature, il a un grand cytoplasme, des grains violet-rose et un noyau grossier de forme indéfinie.

A ce stade, de petites écailles s’exfolient de son cytoplasme. Leur troisième partie est localisée dans la rate, le reste du corps est libéré dans la circulation sanguine générale. Le retard dans la rate est dû à la lenteur des progrès dans les cordons irréguliers. Par conséquent, la maladie de cet organe entraîne une diminution de la numération globulaire globale.

Type de plaquettes

Lors de l'analyse, seules les cellules matures sont évaluées, leur nombre dans le corps d'une personne en bonne santé est d'environ 90%. Mais il existe d'autres types de plaques:

  • Jeunes, ils sont plus matures. Si leur excès est enregistré, cela signifie que la moelle osseuse est usée, en particulier en cas de perte de sang importante.
  • Les plus âgés se distinguent par la présence d’un mince rebord autour du bord de la cellule et d’un nombre accru de granules. Leur apparence indique le développement d'une tumeur maligne.
  • Les formes d'irritation se reconnaissent à la grande taille et à la forme irrégulière de la plaque. Leur origine est associée à une violation de la division des plaquettes dans les maladies du sang.

Structure des plaquettes

Les plaques matures ont une forme discoïde aux limites clairement définies et leur taille atteint en moyenne 2 à 5 µm. Ils ne contiennent pas de noyaux, mais ont un granulomère constitué de grains azurophiles en petite quantité de 5 à 20 pièces par unité.

Si vous faites une coupe, vous pouvez voir trois zones de la structure de la cellule:

  • Périphérique. Dans sa structure, il existe une région supermembranaire, responsable de l'activation de la plaquette. La membrane elle-même est nécessaire pour garantir une réaction de coagulation sanguine correcte et rapide.
  • La division des organites contient 4 variétés de granulés. La fonction principale est d'accumuler les facteurs responsables de la coagulation du sang.

Affectation des plaquettes sanguines

Cette capacité reste active pendant longtemps, malgré la faible espérance de vie des plaquettes chez l'homme.

  • Zone "Sol-gel". Les composants principaux de ce site sont les mitochondries. En raison des réactions d'oxydo-réduction, ils libèrent de l'énergie qui nourrit la cellule et lui permet de se déplacer.
  • Cycle de vie et fonctionnalité

    Après la séparation finale du mégacaryocyte, l'espérance de vie des plaquettes est en moyenne de 7 à 11 jours. Mais leur activité et leurs fonctionnalités diminuent progressivement. La plus grande accumulation, et par la suite la destruction, a lieu dans le foie et la rate.

    Les plaquettes diffèrent par leurs fonctionnalités et leurs propriétés uniques. Avec l'aide de récepteurs, ils peuvent coller au site des dommages, ce processus s'appelle l'adhésion.

    Lorsque les plaques entrent en contact avec le collagène endothélial, des ions pénètrent dans le cytoplasme en raison de l’ouverture des canaux calciques.

    En conséquence, le système d'activation est lancé et les cellules changent de forme et de taille.

    Ceci est suivi de la phase d'agrégation, lorsqu'un thrombus se forme, qui non seulement arrête le saignement, mais empêche également la pénétration de bactéries nocives dans le corps en raison de la croûte dense.

    Plaquettes norm dans le sang humain

    La durée moyenne de maturation d'un mégacaryocyte est de 5 jours, après quoi environ 3 000 plaquettes sont libérées. Chez l’adulte, le taux de plaques dans le test sanguin est légèrement supérieur à celui d’un enfant et se situe entre 150 et 350 x 10 9 / l; chez les bébés, une bonne lecture est de 150–250 × 10 9 / l.

    Ces valeurs sont relatives et peuvent varier en fonction du sexe, de l'âge et de la présence de maladies. Si le nombre de cellules augmente ou diminue de manière significative, il s'agit alors d'un signe d'apparition de la maladie.

    Que signifie le changement du nombre de plaquettes?

    Thrombocytopénie

    En analysant le sang d'un doigt, vous pouvez déterminer le tableau général de la maladie. Une diminution du nombre de plaquettes suggère une thrombocytopénie. Cela est dû à:

    • Troubles sanguins tels que leucémie, anémie.
    • La présence de maladies infectieuses.
    • Prédisposition génétique.
    • Insuffisance médullaire ou rénale.

    En outre, leur réduction du sang peut être observée chez les femmes lors de changements hormonaux dans le corps, par exemple pendant la menstruation ou le port d'un enfant.

    Le même effet peut avoir des médicaments ou de l'alcool.

    Avec la thrombocytopénie, une hémorragie interne peut survenir à tout moment, car les vaisseaux deviennent fragiles et perdent leur élasticité. Il devrait être examiné dès les premiers signes de la maladie, tels que:

    • Apparence constante de sang lors du brossage des dents.
    • L'apparition d'ecchymoses avec une blessure légère.
    • Long arrêt des saignements avec une coupe peu profonde.
    • Saignements réguliers du nez.
    • Menstruations abondantes et prolongées.

    Après un examen approfondi, le médecin prescrit un traitement, mais si le résultat approprié n’est pas obtenu, l’élimination de la rate devient alors le seul moyen de sortir.

    Thrombocytose

    Une augmentation du nombre de plaquettes indique une augmentation de leur production, ce qui peut entraîner la formation de caillots sanguins. Ceci est dû à:

    • Maladies inflammatoires des organes internes.
    • Tuberculose, cirrhose.
    • La présence de cancer.
    • Saignements transférés, parfois dus à une intervention chirurgicale.
    • Les médicaments à partir d'un certain nombre de corticostéroïdes.
    • Maladies du système circulatoire.
    • Opérations d'élimination de la rate.

    Les plaquettes jouent un rôle important dans la vie des personnes. C'est pourquoi il est important de savoir quelle est la durée de leur existence et comment se protéger d'une diminution ou d'une augmentation de cet indicateur dans le sang.

    Nous vous recommandons vivement de ne pas vous soigner, il est préférable de contacter votre médecin. Tous les matériaux sur le site sont pour référence seulement!

    Les plaquettes sont des cellules sanguines enzymatiques qui contribuent à l’hémostase. La formation de ces enzymes sanguines se produit à partir de mégacaryocytes situés dans la région de la moelle osseuse. Dans leur état normal, ils ressemblent à des disques dans toute leur apparence. Au moment de l'activation, leur forme devient sphérique et acquiert des excroissances spéciales, appelées pseudopodes. C'est à travers ces excroissances qu'ils parviennent à se rejoindre, c'est-à-dire à s'agréger. En outre, ces excroissances les aident à adhérer à diverses surfaces endommagées de la paroi vasculaire.

    L'une des fonctions de ces plaques de sang est qu'au moment de la stimulation, elles sont capables de jeter le contenu de leurs granules. Mais dans leur composition, il y a non seulement des facteurs de coagulation, mais également des ions calcium, un facteur de croissance plaquettaire, la sérotonine, le fibrinogène plaquettaire, l'enzyme peroxydase, le facteur Willebrand, etc. Un certain nombre de facteurs sont portés par ces plaques de sang à leur surface.

    Les plaquettes leur fonction caractéristique

    Ces facteurs comprennent à la fois des facteurs de coagulation et divers composants, parmi lesquels des anticoagulants. Lorsqu'elles sont reliées à la surface endommagée, ces cellules forment un caillot à court terme, à travers lequel il est possible d'arrêter le saignement directement dans les petits vaisseaux. En médecine, ce phénomène est appelé hémostase plaquettes-vasculaire.

    La fonction principale des plaquettes est considérée comme une participation à l'hémostase, c'est-à-dire au processus de coagulation du sang. Pour le corps humain, cette fonction est très importante, car c’est seulement avec son aide que l’on peut prévenir une perte de sang importante lorsque les vaisseaux sont endommagés. Une autre fonction importante est inhérente à ces plaques de sang, à savoir la propriété angiotrophique, qui assure la nutrition de l'endothélium des vaisseaux du système circulatoire. Plus récemment, les scientifiques ont pu identifier le fait que les plaquettes font partie intégrante de la régénération et de la cicatrisation des tissus affectés. Cette fonction est réalisée en libérant des facteurs de croissance dans les tissus endommagés. Ce sont ces facteurs de croissance qui aident à accélérer non seulement le processus de division, mais également la croissance des cellules affectées.

    Sous les facteurs de croissance se cache dans ce cas les molécules polypeptidiques, qui sont caractérisées par une structure et un but divers. Les facteurs de croissance les plus importants comprennent le facteur de croissance des fibroblastes, le facteur de croissance transformant, le facteur de croissance analogue à l'insuline, le facteur de croissance des plaquettes, le facteur de croissance épithélial et le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire. Spécialistes tous ces facteurs dénotés par des lettres spéciales. Tout de suite, nous notons le fait que le nombre de plaquettes est parfois particulier à changer. Ainsi, par exemple, pendant la menstruation, le nombre de plaquettes diminue, mais après l'ovulation, le saut est important. Le nombre de plaquettes dépend directement de la nutrition humaine. S'il y a un manque d'acide folique, de vitamine B12 ou de fer dans le corps humain, le nombre de plaquettes sera toujours réduit. Ces plaques de sang sont considérées comme un indicateur important des phases aiguës de divers processus inflammatoires. Cela s'applique non seulement aux saignements, mais également aux néoplasmes malins, à la septicémie et à de nombreuses autres pathologies.

    Avant utilisation, vous devriez consulter un spécialiste.

    Auteur: Pashkov M.K.Coordonnateur de contenu.

    Chaîne: PlateletsLaisser un avis

    Retour en haut de page

    ATTENTION!

    Les informations sur notre site Web sont des références ou populaires et sont fournies à un large cercle de lecteurs pour discussion.

    La prescription de médicaments ne doit être effectuée que par un spécialiste qualifié, en fonction des antécédents médicaux et des résultats du diagnostic.

    Les plaquettes et leurs fonctions

    De quelle couleur sont les plaquettes

    Plaquettes

    Les plaquettes (synonyme: plaques de sang, plaques de Bitstsotsero) sont des cellules sanguines.

    Les plaquettes sont formées à partir du cytoplasme des mégacaryocytes de la moelle osseuse en détachant ses fragments. Plaquettes - formations sans noyau de forme ronde ou ovale d’une taille de 1 à 3 microns. Lorsque l'on colore Romanovsky - Giemsa en plaquettes, on peut distinguer un granulomètre situé au centre, entouré d'un fin grain rouge-violet et d'un non-granuleux bleu-rose qui l'entoure. Dans des conditions pathologiques, les plaquettes acquièrent une forme irrégulière et d’autres tailles parfois gigantesques. Le nombre normal de plaquettes dans le sang est compris entre 200 000 et 400 000 par mm3. Nombre de plaquettes - voir Sang.

    Les plaquettes jouent un rôle important dans l'arrêt des saignements. Si les capillaires sont endommagés, les plaquettes s'agglutinent pour fermer la lumière du vaisseau. Les plaquettes contiennent des «facteurs plaquettaires» qui participent à toutes les phases de la coagulation du sang. Par conséquent, les transfusions de plaquettes sont utilisées pour arrêter le saignement. Une augmentation du nombre de plaquettes - thrombocytose - entraîne un risque de thrombose. Il est observé après un saignement, des opérations, en particulier après une splénectomie (voir), lors de crises hémolytiques, de leucémie myéloïde, d'érythrémie, de maladies infectieuses. Réduction du nombre de plaquettes - thrombocytopénie (voir).

    Les plaques de sang, plaquettes ou plaques, sont des formations plasmatiques de forme ovale ou arrondie, d’un diamètre de 2 à 5 microns. Chez les humains et les mammifères, ils ne possèdent pas de noyau. La plupart des chercheurs considèrent donc que les plaquettes sanguines sont des formations non cellulaires. L'absence de noyaux distingue les plaquettes sanguines des plaquettes - des cellules nucléaires typiques présentes dans le sang des vertébrés inférieurs.

    Le nombre de plaques de sang dans le sang d’une personne est compris entre 200 000 et 400 000 pour 1 mm3, mais il peut varier considérablement. Le nombre de plaquettes varie quotidiennement: il y en a plus dans le sang périphérique pendant le jour et moins dans la nuit. Il est possible que cela dépende du rythme de travail et de repos. après un travail musculaire intense, le nombre de plaquettes chez l'homme augmente de 3 à 5 fois. La durée de vie des plaquettes étant de 2 à 5 jours, tout leur nombre dans le sang est mis à jour tous les 2 à 5 jours. Les plaques de sang sont formées par des mégacaryocytes, cellules géantes situées dans la moelle osseuse et la rate.

    Les plaques de sang sont rapidement détruites dans le sang libéré par un vaisseau sanguin. Les facteurs qui jouent un rôle dans la coagulation du sang proviennent des plaques de sang et des rétractozymes.

    Avec la dégradation des plaquettes sanguines, il se dégage un vasoconstricteur - la sérotonine (5-hydroxytryptamine). Ainsi, les plaques de sang empêchent les saignements, non seulement en augmentant la coagulation du sang, mais également en libérant une substance qui rétrécit les vaisseaux. C'est le rôle protecteur des plaquettes sanguines dans le corps.

    Que sont les plaquettes?

    Les plaquettes sont appelées petites plaques de sang qui participent à l'hémostase cellulaire (arrêt du saignement), ainsi qu'à l'alimentation des parois vasculaires.

    6. Les plaquettes, leur structure, leurs propriétés et leurs fonctions

    En l'absence de ces cellules importantes, les parois des vaisseaux deviennent fragiles, le risque de saignement augmente. Les plaquettes sont formées en séparant de petites zones du cytoplasme des mégacaryocytes, qui sont de grandes structures structurelles de la moelle osseuse. Ils circulent dans le sang pendant cinq à onze jours, puis sont détruits dans la rate et le foie.

    Le rôle des plaquettes sanguines dans le corps humain

    Les plaquettes sont responsables de la coagulation du sang. Même une blessure mineure entraîne des lésions des vaisseaux sanguins et, par conséquent, des saignements. Si le système de coagulation du sang n'existait pas dans le corps, toute blessure serait fatale pour l'homme.

    Mais du fait de la présence de plaquettes sanguines dans le sang, qui se collent facilement lorsque le vaisseau est endommagé, se déposent sur la surface endommagée et participent à la formation d'un caillot, le corps peut très facilement subir des dommages aux vaisseaux.

    De plus, ces cellules contribuent à la régénération des parois des vaisseaux sanguins, car elles sécrètent des substances qui stimulent la croissance et la division des cellules endothéliales lors de la cicatrisation des plaies.

    Norma

    Le nombre de plaquettes n'est pas toujours constant, il peut varier. Abri normal d'un microlitre
    et contient entre cent quatre vingt et trois cent vingt mille plaquettes. Pour les nouveau-nés (jusqu'au dixième jour de la vie), le taux peut aller de cent à quatre cent vingt mille. Chez les enfants de plus d'un an, la norme est la même que chez les adultes.

    Causes de faible taux de plaquettes sanguines

    Une diminution du niveau des plaquettes est appelée thrombocytopénie. Elle peut survenir sous l’influence de plusieurs facteurs:

    • en violation de la production de plaquettes (par exemple, l'alcoolisme);
    • avec une carence en vitamine B12 et en acide folique;
    • avec jeûne prolongé;
    • chez les femmes menstruées;
    • en cas de réaction allergique aux médicaments;
    • avec intoxication et infections;
    • dans les maladies auto-immunes;
    • pour les maladies du sang;
    • avec certaines maladies héréditaires.

    Les symptômes de thrombocytopénie comprennent:

    • l'apparition d'hématomes (ecchymoses) sur la peau sans raison apparente;
    • hémorragies et saignements des muqueuses;
    • éruption spécifique du corps;
    • l'apparition de sang dans l'urine et les selles.

    Si le niveau de plaquettes dans le sang est inférieur à la normale, cela peut entraîner divers saignements. Si vous avez une diminution de leur niveau pendant la menstruation, il s'agit d'une réaction naturelle du corps, une sorte de protection contre la thrombose des veines des jambes, les lésions ischémiques du cerveau et l'infarctus du myocarde.

    Si une diminution des plaquettes n'est pas associée à la menstruation, des soins médicaux sont indispensables. Contactez votre médecin qui vous prescrira des médicaments pour augmenter la coagulation du sang. Sinon, vous risquez de perdre une grande partie de votre abri, même avec une petite coupure. Parallèlement, il est nécessaire de rechercher la cause qui a provoqué une diminution du taux de plaquettes. Pour ce faire, vous devez passer une série d’enquêtes et réussir des tests.

    Thrombocytose

    L’élévation des plaquettes est appelée thrombocytose. La thrombocytose peut causer:

    • production anormalement active de ces cellules dans le cerveau rouge;
    • ralentir le processus de dégradation des plaquettes (peut être déclenché par une maladie du foie ou une ablation de la rate);
    • violation de la distribution des cellules dans le sang (par exemple, avec une activité nerveuse ou physique intense).

    La thrombocytose peut être le signe de diverses maladies chroniques, carence en fer, infections aiguës, saignements, tumeurs malignes, pancréatite, pathologies du tissu conjonctif, ainsi que des conséquences d’une intervention chirurgicale.

    Les principaux symptômes de la thrombocytose sont:

    • maux de tête sévères et fréquents;
    • thrombose vasculaire;
    • saignements

    Si vos plaquettes sont surélevées, contactez votre médecin qui vous prescrira des antiplaquettaires spéciaux (y compris l'aspirine ordinaire) et vous fera également passer des tests supplémentaires pour identifier les causes des modifications de la composition sanguine.

    Si vous aimez notre article et que vous avez quelque chose à ajouter, partagez vos impressions. Il est très important pour nous de connaître votre opinion!

    Le taux de plaquettes dans le sang, leurs fonctions, les causes de déviations de la norme

    Les plaquettes ou les plaques de sang dans le corps humain jouent un rôle extrêmement important - elles constituent le lien central du système de coagulation du sang, qui protège l'intégrité du flux sanguin et ne permet pas au sang de quitter librement les vaisseaux sanguins redistribués. Par conséquent, la valeur de cet indicateur d’un test sanguin général est si importante pour de nombreux médecins.

    Des plaques de sang se forment dans la moelle osseuse rouge et sont des fragments d'une cellule géante - un mégacaryocyte - qui mûrit pendant une longue période puis se décompose en plusieurs milliers de plaquettes.

    Dans le processus de coagulation du sang, c’est à la surface des plaquettes que se produisent la plupart des réactions biochimiques conduisant à l’apparition de fibrine, protéine fibreuse insoluble. Il sert d’armature au thrombus en formation. À l'intérieur des plaques de sang, il y a un certain nombre de composés et d'enzymes qui facilitent et accélèrent la formation de fibrine. Enfin, les plaquettes sont incluses dans la structure du thrombus et contribuent à la réduction des filaments de fibrine, ce qui conduit à la compaction du caillot sanguin et ferme étroitement le défaut résultant de la paroi cellulaire.

    Le taux de plaquettes dans le sang d'une personne en bonne santé est de 180-360 * 109 / l par litre.

    Pourquoi le nombre de plaquettes change-t-il dans le sang?

    La réduction du nombre de plaquettes est appelée thrombocytopénie et conduit à des troubles importants dans le corps. F
    L'adhésion des plaquettes de moins de 100 * 109 / l entraîne un saignement des gencives, des saignements fréquents et prolongés du nez, des ecchymoses légères et d'autres formes d'hémorragies sous-cutanées. Une baisse plus forte du nombre de plaquettes (moins de 60-70 * 109 / l) entraîne l'apparition d'hémorragies au niveau des articulations et des cavités corporelles, accompagnées d'un grave trouble de la santé.

    La faible numération plaquettaire peut s'expliquer par de nombreux facteurs, dont la détermination nécessite un examen sérieux et approfondi du corps du patient. Voici donc la liste la plus approximative des causes les plus courantes de thrombocytopénie:

    • L'anémie aplastique est une diminution du nombre de globules sanguins en raison d'une lésion totale de la moelle osseuse. La cause de ce syndrome peut être le mal des rayons, les médicaments cytotoxiques, les maladies oncologiques;
    • Facteurs génétiques - il peut exister un certain nombre de défauts congénitaux dans la formation des plaquettes, par exemple une insuffisance en germe de cellules mégacaryocytiques, conduisant à un déficit permanent en plaquettes sanguines;
    • Les maladies auto-immunes et d'autres formes de lésions immunologiques des plaquettes - certaines maladies auto-immunes (purpura thrombocytopénique, par exemple), sont caractérisées par la formation d'anticorps dirigés contre les plaquettes et conduisent à leur destruction ultérieure. Certaines formes d’allergie aux médicaments entraînent également une diminution du nombre de plaquettes sanguines - les plaquettes sont capables d’accumuler des molécules de médicaments à leur surface, elles sont donc détruites par leur système immunitaire «parce qu’elles sont proches»;
    • Les maladies de la rate peuvent également aider à réduire le nombre de plaquettes - elle est capable de les absorber de manière intensive et le taux de formation n'est pas toujours en mesure de compenser ces pertes. Un mécanisme similaire dans la thrombocytopénie après la chirurgie pour l'installation d'une valvule cardiaque artificielle est également capable de détruire les plaquettes;

    Il existe toujours un nombre considérable de causes plus rares de thrombocytopénie. Cette maladie et sa cause doivent donc être diagnostiquées par un spécialiste qualifié.

    L'augmentation du nombre de plaquettes (thrombocytose) peut être divisée en deux groupes - urgent et différé:

    • Une augmentation urgente se développe par la libération dans le sang des plaquettes finies du dépôt - rate, foie. Il se produit en réponse à un saignement, une chirurgie littéralement quelques minutes après le début de l'action du facteur provoquant.
    • Une augmentation tardive de la numération plaquettaire est réalisée par une formation accrue de plaquettes dans la moelle osseuse. Un exemple d'une telle augmentation peut servir de thrombocytose physiologique aux derniers stades de la grossesse.

    Les plaquettes, malgré leur petite taille, jouent un rôle important dans le maintien de la constance de l'environnement interne du corps et la protection de sa santé.

    La numération plaquettaire est l’élément sanguin qui fournit l’hémostase. Pour que la participation au processus soit couronnée de succès, les plaquettes devraient aider à réguler ce processus.

    Fonctions et propriétés des plaquettes

    Les érythrocytes, sans noyau nucléaire, ont une forme ronde ou ovale (discoïde). L'une des propriétés des cellules plaquettaires est leur capacité à changer de forme et à former des excroissances spéciales (pseudopodes) lors de l'activation. Ce sont ces excroissances qui permettent aux plaquettes de se connecter les unes aux autres (agrégat). Cette caractéristique d’adhérence à la paroi du vaisseau endommagé est appelée «capacité d’adhésion».

    De plus, en raison de ses propriétés, les plaquettes peuvent émettre le contenu de leurs granules lors de la stimulation.

    Plaquettes

    Ce processus s'accompagne de la pénétration dans le sang de facteurs de coagulation, l'enzyme peroxydase, la sérotonine, les ions calcium, l'adénosine diphosphate, le facteur de von Willebrand, le fibrinogène plaquettaire et le facteur de croissance plaquettaire.

    Lors de l'interaction avec les composants des parois du vaisseau, certaines propriétés permettent d'arrêter le saignement dans les petits vaisseaux.

    Cela forme un caillot temporaire.

    Outre la tendance à l'adhésion, la propriété physiologique principale des plaquettes est l'agrégation (collage ou processus de combinaison de plaquettes individuelles dans un système unique). Les propriétés adhésives des plaquettes sont également exprimées par l'adsorption (dépôt) de facteurs de coagulation du sang à la surface. Les facteurs plasmatiques sont ensuite transportés avec la circulation sanguine.

    Qu'est-ce que l'agrégation plaquettaire?

    Les plaquettes situées à la périphérie du flux sanguin sont généralement situées plus près des parois des vaisseaux sanguins. Cette disposition favorise les interactions avec les cellules de la paroi interne des vaisseaux sanguins. Ce processus stimule la fonction hémostatique.

    En cas de lésion des vaisseaux sanguins, divers composants des parois vont stimuler de manière arbitraire l’agrégation plaquettaire, ainsi que la réaction de libération des plaquettes des plaquettes. Au cours de ce processus, un puissant activateur d'agrégation (thromboxane A2) se forme.

    Une telle réaction de libération peut se produire sous l’influence de:

    Une fois libérés, les plaquettes sont sécrétées: adrénaline, ATP, histamine, enzymes, sérotonine et autres facteurs de coagulation. Toujours dans le processus de libération, le calcium est libéré des granules, ce qui stimule la réaction, active la liaison irréversible pour former un thrombus et modifie également les plaquettes.

    © Thérapeute Elena Gabelko

    Les plaquettes sont de petites plaques de sang de forme irrégulière, non nucléaires et d'un diamètre de 2 à 5 microns. Chez les personnes en bonne santé dans 1mm3 de sang contient 140-450 mille. Pendant la journée, le nombre de plaquettes change: pendant la journée, il y en a plus, la nuit - moins. Leur nombre augmente avec

    yah, effort physique. Après un travail musculaire intense, le contenu en plaquettes augmente de 3 à 5 fois.

    La durée de vie des plaquettes est de 8 à 11 jours. Par conséquent, après une telle période, leur numéro est complètement mis à jour. Les plaques de sang sont formées à partir de globules rouges gigantesques - les mégacaryocytes. Sont détruits dans MFS (système phagocytaire mononucléaire): foie, rate, moelle osseuse. Les principaux régulateurs de la formation des plaquettes sont la thrombocytopoïétine.

    Sur la surface externe de la membrane plaquettaire se trouvent des facteurs de coagulation plasmatique, des enzymes, des récepteurs et une membrane Thu riche en acide ara-hidonique, à partir de laquelle se forment les prostaglandines, en particulier

    / Dans la bicouche lipidique de la membrane plaquettaire, diverses glycoprotéines sont intégrées dans / à partir de différentes sous-unités, qui jouent le rôle de récepteurs responsables de l’agrégation plaquettaire pour les facteurs de coagulation et d’autres protéines.

    Les plaquettes et leurs fonctions

    La diminution de la teneur en diverses sous-unités glycoprotéiques dans la membrane plaquettaire entraîne une augmentation des saignements.

    0 ^ à la couche inférieure de la membrane adjacente à la zone d'hyaloplasme (hyalomère), séparant le granulomère

    la zone des organites intracellulaires dans laquelle se trouve le granule. Dans l'hyalomère, le long du bord de la cellule, se trouve un anneau de bord de microtubules en contact avec un myofilament, représentant l'appareil contractile de la plaquette. Pendant la stimulation des plaquettes, l'anneau de microtubules, qui se contracte, déplace les granules au centre de la cellule, les presse, ce qui provoque la sécrétion du contenu à travers le système de tubules ouverts. La réduction de l'anneau microtubulaire permet à la plaquette de former également des pseudopodes, ce qui améliore sa capacité à s'agréger. Zone granules contenant des organites! facteurs de coagulation fombocytaire, ainsi que diverses enzymes lysosomales.

    Les plaquettes ont un certain nombre de caractéristiques spécifiques.

    1 - adhérence - adhésivité - la capacité à adhérer à une surface étrangère. Ceci est facilité par les pseudopodes résultants.

    2 - capacité de regroupement - la propriété forme un juglomera-WperaTbi de plaquettes, /

    G - liberation d'enzymes et de facteurs de coagulation.

    Les plaquettes contiennent un ensemble complet d'enzymes / lipases cellulaires, glucosidases, peptidases, etc. / - jusqu'à 90 enzymes au total. Ils ont beaucoup de sérotonine, histamine, adrénaline, noradrénaline. Le lysozyme plaquettaire, qui supprime l'héparine, accélère la coagulation du sang.

    Lorsque les plaquettes sont détruites, des facteurs de coagulation du sang en sont libérés. Trouvé jusqu'à 20 facteurs.

    Combien de plaquettes vivantes

    L'espérance de vie est de 5 à 8 jours.

    33. Thrombocytopoïèse. Facteurs qui stimulent la thrombocytopoïèse.

    La thrombocytopoïèse est le processus de formation des plaquettes dans la moelle osseuse. Ce processus comprend les étapes suivantes: SC-PSK (CFU - MHCE) - précurseurs unipotents (COE - MHC) → mégacaryoblastes → promagaryacryte → mégacaryocytes → plaquettes.

    Facteurs stimulant la thrombocytopoïèse:

    Thrombocytopoïétines à court terme - elles renforcent le détachement des plaques de sang des mégacaryocytes et accélèrent leur pénétration dans le sang.

    Thrombocytopoïétines à action prolongée - contribuent aux précurseurs des cellules géantes de la moelle osseuse pour former les mégacaryocytes matures.

    L'IL-6 et l'IL-11 ont un effet direct sur l'activité des thrombocytopoïétines.

    34. Les propriétés de base et les fonctions des plaquettes.

    Les plaquettes ont les propriétés suivantes: [2]

    Les plaquettes remplissent un certain nombre de fonctions:

    La fonction homéostatique est dirigée vers la formation d'un caillot sanguin dans les vaisseaux de la microcirculation.

    La fonction angiotrophique se manifeste par le fait que les plaquettes affectent la structure et la fonction des vaisseaux de la microvascularisation, alimentant les cellules endothéliales des capillaires.

    La sérotonine, située dans les granules de plaquettes, et le thromboxane A2, produits dans les plaquettes à partir d'acide arachidonique lors de l'agrégation plaquettaire, régulent le tonus de la paroi vasculaire.

    La participation au processus de coagulation du sang est réalisée grâce à des facteurs de coagulation plaquettaire.

    35. Leucocytes: nombre, durée de vie de diverses formes de leucocytes.

    Les leucocytes sont des cellules nucléées dont l'organisation structurelle est identique à celle des autres cellules du corps. Tailles - 4-20 microns. L'espérance de vie est également très variable et est:

    pour les granulocytes et les monocytes de 4-5 à 20 jours

    pour les lymphocytes 100-120 jours

    Le nombre de leucocytes dans le sang périphérique - (4-9) × 10 9 / l. Une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang est une «leucocytose», une diminution est une «leucopénie».

    La circulation des neutrophiles vit de 8 à 10 heures, dans les tissus de 2 à 6 jours. 2,0-5,5 × 10 9 / l de sang (48-78% du nombre total de leucocytes)

    Basophiles 40-60 dans 1 μl, (0-0.06) × 10 9 / l, ou 0-1% du nombre total de leucocytes. Dans le sang, vivre 1-2 jours.

    La durée d'éosinophilie dans le sang ne dépasse pas 12 heures, après quoi elles pénètrent dans les tissus où elles vivent 10 à 12 jours. [3] Quantité (0,02 - 0,3) × 10 9 / l, ou 0,5 - 5% nombre total de leucocytes. [6]

    Lymphocytes jusqu'à 100 jours ou plus. 18-40%.

    Monocytes PC - 12-104 heures, tissus - mois, années.

    Calculatrice

    Service sans frais de travail

    1. Remplissez une application. Les experts vont calculer le coût de votre travail
    2. Calcul du coût viendra à la poste et SMS

    Votre numéro de demande

    À l'heure actuelle, une lettre de confirmation automatique sera envoyée au courrier avec des informations sur l'application.

    Que sont les plaquettes dans le sang?

    L'approvisionnement en sang est l'une des fonctions principales du corps humain. Pour le bon fonctionnement du système circulatoire sont responsables un grand nombre de composants, dont chacun a des responsabilités spécifiques. Si tous les composants du sang fonctionnent bien, cela affectera l’état général de la personne - il a une belle apparence, de bonne humeur et de bonne humeur.

    L'un des principaux travaux sur l'apport sanguin de haute qualité au corps humain est effectué par les plaquettes. De quoi s'agit-il - des plaquettes? Quel rôle ont-ils sur le système circulatoire? Le moment est venu de retracer le travail de ces plus petites plaques de sang et d’apprendre leur rôle dans la vie humaine.

    Les plaquettes: qu'est-ce que c'est?

    Une plaquette est un élément de sang qui ressemble à une petite plaquette incolore. Il est formé à l'aide de plasmocytes de la moelle osseuse. Une plaquette n'a pas de noyau, elle se compose entièrement des plus petits granules.

    La forme est arrondie, il peut devenir plus ovale. Avec la libre circulation des plaquettes, leur taille ne dépasse pas 5 microns. Lorsque vous touchez la paroi vasculaire ou la cavité cardiaque, la plaquette commence une activité vigoureuse.

    Il contient jusqu'à une douzaine d'annexes, qui sont 6 à 8 fois plus grandes que sa taille. En raison de cette propriété, arrêtez de saigner en cas d'abrasion et de coupure.

    Quelle fonction remplissent-ils?

    Comme mentionné ci-dessus, les plaquettes sanguines aident à arrêter le saignement, devenant une sorte de bouclier pour les plaies. Mais ce n’est pas tout ce dont ces bébés de sang sont capables.

    Les granules qui composent les plaquettes contiennent des facteurs plaquettaires qui contribuent à la formation de B-lysine et de lysocine. La lysocine et la B-lysine ont la propriété de détruire la membrane d’un certain nombre de bactéries. De ce fait, le corps humain protège de manière fiable contre l'apparition de divers types de pathologies infectieuses.

    Les plaquettes sont directement impliquées dans la coagulation du sang et l'apport de nutriments à l'endothélium.

    Le nombre de plaques de sang dans le sang

    Le nombre optimal de plaquettes pour les hommes et les femmes est quelque peu différent:

    • chez les hommes, le nombre est de 200 à 400 mille;
    • chez les femmes, le montant de la norme est de 150 à 320 mille.

    Il est important de noter que le nombre de plaquettes chez les femmes peut varier en fonction du contexte hormonal: pendant le cycle menstruel, le nombre de plaquettes peut être réduit à 80 000 et, pendant la grossesse, de 100 à 300 000.

    Une numération plaquettaire élevée est appelée thrombocytose et une numération sanguine basse est appelée thrombocytopénie.

    Un nombre insuffisant de ces assiettes sanglantes ou, inversement, leur surabondance peut entraîner une dégradation du bien-être de la personne et l’apparition de divers problèmes.

    Les experts assurent qu'il suffit d'effectuer une surveillance une fois par an pour surveiller le travail de tous les éléments sanguins.

    Thrombocytose

    Des taux de plaquettes élevés peuvent indiquer des maladies telles que:

    • la tuberculose;
    • la leucémie;
    • entérite;
    • l'arthrite;
    • érythrocytose;
    • la lymphogranulomatose;
    • cancer du foie;
    • cancer des reins.

    En outre, la thrombocytose est un symptôme lumineux de l'anémie sanguine et de l'hémolyse. La thrombocytose peut également entraîner une thrombocythémie.

    L'augmentation du nombre de plaquettes dans le sang peut s'expliquer par de nombreux facteurs, notamment les intoxications diverses, le surmenage nerveux et le stress, la perte de sang (même en quantité minime), la perturbation de la fonctionnalité des cellules souches.

    Une thrombocytose secondaire peut survenir dans le contexte de l'utilisation active de boissons alcoolisées, du surpoids, de la chirurgie et des blessures.

    Quelle que soit la cause, les taux élevés de plaquettes sont anormaux et nécessitent une consultation médicale.

    Thrombocytopénie

    Les médecins estiment que la diminution du nombre de plaquettes dans le sang est principalement due à la prise incontrôlée de médicaments conduisant à un anticoagulant. En outre, la thrombocytopénie peut être le signe de telles pathologies dans le corps telles que:

    • l'hépatite;
    • la cirrhose;
    • maladies de la thyroïde (hypothyroïdie, hyperthyroïdie);
    • la leucémie;
    • dommages à la moelle osseuse;
    • anémie mégaloblastique du sang.

    Les faibles taux de plaquettes sanguines sont un compagnon fréquent de ceux qui souffrent d’alcoolisme.

    La thrombocytopénie entraîne une violation générale dans diverses zones du corps humain, le système vasculaire étant le plus touché (la structure des vaisseaux sanguins est perturbée, ils deviennent fragiles, moins élastiques). Coagulation du sang considérablement aggravée.

    Comment normaliser le niveau de plaquettes sanguines dans le sang?

    La thrombocytose et la thrombocytopénie sont des anomalies. Comme vous le savez, toute anomalie dans le corps doit être éliminée. Tout d'abord, vous devez contacter un phlébologue et un hématologue. Des spécialistes expérimentés basés sur des tests sanguins détermineront le niveau de plaques de sang incolores. Également mener des recherches sur la cause de la déviation.

    Les recommandations générales pour la normalisation des taux de plaquettes optimaux sont les suivantes:

    1. Protégez-vous de la surcharge physique, mentale et émotionnelle.
    2. Une alimentation saine aidera non seulement à améliorer la qualité du sang, mais aussi à normaliser l'état général du corps. Les médecins conseillent d’accorder une attention particulière aux produits suivants:
      • pommes fraîches et juteuses;
      • raisins (seulement vert!);
      • canneberges;
      • Poivre bulgare;
      • le céleri;
      • les carottes;
      • le chou;
      • l'aneth et le persil;
      • poisson;
      • la viande;
      • le foie;
      • le sarrasin;
      • les noix;
      • cacahuètes

    En ce qui concerne les aliments interdits, quelle que soit la déviation par rapport à la norme (thrombocytose ou thrombocytopénie), il est nécessaire d’exclure de votre alimentation les aliments épicés, gras et fumés, les cornichons, le chou marin, les concombres, les raisins rouges et les canneberges. Sous une interdiction absolue - les boissons alcoolisées!

  • En règle générale, boire au moins 2 litres d'eau par jour. La déshydratation entraîne une perturbation du système vasculaire et peut affecter le nombre de plaquettes sanguines dans le sang.
  • Si possible, retirez les antibiotiques et les antidépresseurs de votre trousse de premiers soins, au lieu de les stocker en vitamines B12, C et A.
  • Observez le traitement médicamenteux prescrit par le médecin.
  • Combien de temps les plaquettes vivent-elles?

    Les plaquettes ont une vie très courte.

    Sa durée moyenne est légèrement supérieure à une semaine. En particulier, les plaquettes résistantes vivent un peu plus longtemps, jusqu'à 12 jours.

    Après une période d'activité, les plaquettes sont détruites (ce processus se produit dans la rate, les poumons ou le foie).

    À leur place viennent de nouvelles cellules sanguines incolores.

    Conclusion

    Malgré leur taille miniature, les plaquettes ont un impact considérable sur le travail de tout l'organisme. Si une pathologie est détectée, il est nécessaire de faire confiance à un hématologue expérimenté. En aucun cas, on ne peut pas se soigner soi-même! Après avoir reçu les résultats d'un test sanguin, il ne suffit pas de déterminer si le niveau de plaquettes est augmenté ou diminué.

    La clarification de la raison de la défaillance du système circulatoire est tout aussi importante. Cela ne peut que déterminer le médecin! Une cause incorrecte de thrombocytose ou de thrombocytopénie sera la conséquence d'un traitement médical mal prescrit. Un traitement incorrect peut entraîner des complications graves, notamment une hémorragie interne.

    D'Autres Articles Sur Embolies